Non classé

Un journaliste catholique assassiné aux Philippines

Commentaires (7)
  1. Melmiesse dit :

    c’est avec tristesse que l’on apprend tous ces meurtres.pendant la dernière guerre la radio libre était clandestine,on ne peut pas empêcher la vérité d’être dite

  2. Laurence Dumoulin dit :

    Melmiesse, bien sûr ces meurtres sont affligeants mais le problème de nombreuses dépêches sur les Philippines est qu’elles créent une ambiance faussée (oserait-on dire “biaisée”?) au sujet de ce pays. Elles créent dans l’esprit des gens l’idée que les Philippines seraient comme assiégées par l’islam, alors que les chrétiens y sont 96% et que la violence islamiste est principalement concentrée dans la seule île de Minadanao, et même dans le Sud de Mindanao. Ramenons les choses à leurs justes proportions.

    1. admin dit :

      On peut dire “biaisée” ! Vous avez raison de signaler que, dans le cas tragique évoqué, l’islamisme n’y est pour rien – et d’ailleurs rien dans mon papier ne le laissait imaginer. Ce sont sans doute d’autres intérêts criminels qui ont mené à l’assassinat de ce confrère philippin.

  3. Laurence Dumoulin dit :

    Merci pour votre réaction, M. Admin. Oui, c’est la couverture médiatique en général, pas particulièrement votre article, qui donne l’image de Philippines submergées par une vague musulmane. A Mindanao, le danger islamiste est très réel mais cette situation n’est pas représentative de l’ensemble du pays. Ce dont on parle peu, c’est la montée des sectes évangélistes, biblistes etc. (à l’instar de l’Amérique latine). Ce phénomène est probablement un danger beaucoup plus grand pour le catholicisme philippin que ne l’est l’islamisme.

  4. Mathias dit :

    Il y a au moins autant d’assassinats politiques que religieux, sinon bien plus, aux Philippines et Davao est supposée être une ville “tranquille”.

    Par contre, il est vrai qu’il y a des dangers à Mindanao, je sais de quoi je parle vu que j’y réside, mais ce n’est pas sur toute l’île. Je vis à Cagayan de Oro et il n’y a aucun souci… comme sur une grande partie de Mindanao. D’ailleurs si certains lecteurs comptent visiter, évitez Cotabato et surtout Zamboanga, là c’est clairement dangereux.

  5. Aucune tolérance ! tout acte hostile devrait être sanctionné très sévèrement comme c’est le cas dans d’autres pays!!!
    Les prières dans les rues devraient être interdites,et si la loi n’est pas respectée,
    le tuyau d’arrosage des pompiers fera le nécessaire!!!
    Nos faiblesses sont la force de nos ennemis!!

  6. Fossier dit :

    Aucune tolérance!tout acte hostile devrait être sanctionné très sévèrement, comme c’est le cas
    dans d’autres Pays !!!
    Les prières dans les rues devraient être interdites e si la loi n’est pas respectée, la
    lance d’arrosage des pompiers fera le reste!!!
    Nos faiblesses sont la force de n os ennemis!

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services