Non classé

Un professeur d’Al-Azhar souhaite imposer la “djizîa” aux Coptes d’Égypte

Article précédent
Nicolas Bays ne l'a pas volé
Commentaires (15)
  1. gaudet dit :

    les frères musulmans ont énormément de chance de pouvoir compter sur la douceur , et l’impuissance volontaire ou non des humbles chrétiens coptes. Car si j’étais non musulman en Egypte, je ne perdrerais pas mon temps à vainement espérer dans le résultat très hypothétique d’élections , par définition , plus ou moins truquées par nos chers camarades islamistes, ni non plus à essayer de manifester pacifiquement dans la rue, en risquant bêtement, de finir tabassé à mort par les flics hyper violents.

    Parfaitement conscient d’être confronté à un pouvoir , aussi dangereux et criminel que celui des frères musulmans, j’abandonnerais tout comportement légal, par définition inutile en telle situation, pour m’équiper en armes , et me préparer à survivre jusqu’au bout face à l’islam!

    1. Badaracchi dit :

      Ils sont trop peu nombreux !!!
      Ils ne peuvent pas prendre se risquent autant qu’ils se suicident !!!

      1. frannot dit :

        Oui ! c’est pour cela que chez nous il faudrait réagir avant d’être submergés par le nombre… s’il en est encore temps (?)

  2. LoulouWewe dit :

    Depuis que l’Occident a apostasié ses racines chrétiennes et est devenu insensible aux valeurs humaines issues de l’Evangile, il a fait le lit pour le fanatisme et l’extrémisme islamiques. Je dirais que les responsables politiques d’aujourd’hui en Occident (Europe et Amérique du nord) sont hautement responsables de ce que souffrent les chrétiens dans le monde. Quand on renie et combat ses propres racines, on perd son identité, et l’on peut alors s’attendre à tout.

  3. jay dit :

    Il a fait l’objet d’une décision d’interdiction d’enseigner à cause de cette position, qui est à l’opposé du discours du grand imam et du conseil qui gère Al Azhar… et cela date d’il y a 6 semaines. Vous avez suffisamment d’infos terrifiantes et utiles pour ne pas en rajouter par l’omission : vous vous décrédibilisez inutilement.

    1. @jay
      C’est votre opinion, cher lecteur, ce n’est pas la mienne. Vous savez bien que le “Dr.” n’est pas le seul à caresser l’idée d’imposer la Djizîa aux Coptes d’Égypte. Ce sont des menaces qui ne sont pas en l’air mais dans l’air du temps… Mon devoir est de les signaler et je vois pas là matière à procès en “décrédibilisation”…

      1. Jay dit :

        Sauf quand vous laissez entendre qu’il exprime le point de vue de l’université, alors précisément qu’il a été sanctionne ! Cette vérité ne nous rendra pas libres !

        1. @Jay
          Où avez-vous lu que je laisse entendre que c’est le point de vue d’Al-Azhar ? Vous me faites un procès d’intention. Que cet agité soit suspendu d’enseignement à Al-Azhar est une chose – et je vous remercie de la précision que vous nous apportez à cet égard –, mais ce qu’il préconise contre nos frères Copres en est une autre, et c’est cela qui m’intéresse et qui devrait aussi vous préoccuper. Vous pouvez répondre à ma réponse s’il vous en plaît, mais ce sera, pour ce qui me concerne, ma dernière intervention dans les commentaires de ce sujet.

  4. Philippe Mangé dit :

    Merci pour cette info importante, trop peu relayée par les médias islam-collabos. Ce risque de rétrogradation sociale et démocratique des chrétiens est à l’oeuvre partout en Orient proche et moyen et en Afrique.

  5. Jean-Pierre Delmau dit :

    Ceux que le sujet intéresse liront avec grand profit “Jésus et Mahomet” de Mark A. Gabriel (né en 1957), lui aussi (ex) professeur à Al-Azhar, musulman pieux et savant, assistant à 21 ans, Dr en Histoire, et finalement licencié de cette université pour avoir renié sa religion. So témoignage est recoupé par celui de Mohamed Rahouma (né en 1950) dans “Allah cet inconnu”, universitaire également, et dont le parcours est comparable. Remercions le Seigneur de vivre en France, même si aujourd’hui nos gouvernants font leur possible pour dénigrer le Christianisme et le tourner en ridicule.

    1. Jay dit :

      Nous avons aussi notre Hans kung, que jean-paul II avait, avec courage, retiré de sa chaire de théologie parce qu’il exprimait des doutes sur la résurrection du Christ : ce n’est pas une question de tolérance mais de cohérence. On n’enseigne pas la théologie chrétienne en émettant des doutes – entre autres – sur la résurrection … On n’enseigne pas à al-azhar, d’abord université de théologie, si on quitte l’islam !

  6. Loco dit :

    Il y en a qui ont vraiment la tête de l’emploi. C’est son cas. C’est sans doute pour cela qu’il a été sanctionné. Mais qu’ils en trouvent un autre mieux camouflé de façade, l’idée passera mieux.

  7. Dries van ootegem dit :

    Je suis en train de lire différents livres sur l’Islam, les uns plus convainquants que d’autres. Mais Le petit livret de Michel Cuypers et Geneviève Gobillot “Le Coran” dans la série, ‘Idées reçues’ éditions ‘Le Cavalier Bleu’, mets toute clarté dans la discussion. Malgré la lettre ouverte au pape Benoit XVI (novembre 2006) de plusieurs grands mufti, entr’autre celui de l’Al Hazar, les deux auteurs restent très peu rassurés à propos de la réforme possible dans le monde de l’Islam, surtout au Moyen Orient (et ailleurs).

  8. Melmiesse dit :

    L’émigration des coptes a commencé et s’est accélérée après l’arrivée au pouvoir des Frères musulmans, on parle de plus de 100 000 départs, les plus riches mais aussi les plus instruits, les pauvres sont menacés.

  9. Damien dit :

    Les Coptes sont les authentiques descendants de anciens égyptiens du temps des pharaons. Ils se sont convertis à la religion chrétienne il y a 2 milles ans. Tous les musulmans sont des migrants arrivés en masse à l’époque de l’expansion ( par la terreur) vers l’an 1000. C’est ce qui va se passer avec l’Europe. Bonne chance, je ne serai plus là. Le rêve musulman est de “soumettre” les autres peuples à leurs lois. Une secte dangereuse, malfaisante, inspirée par le mal absolu. Aucune compromission possible.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services