Non classé

Une action déplacée en l’église de Saint-Cyr-l’École

Commentaires (28)
  1. Geneviève dit :

    Contrairement à ce que l’on voit de scandaleux dans des églises pendant la Messe et encouragé par certains prêtres, il n’a rien profané du tout ! Il n’a pas proféré des insultes ou cassé des objets sacrés ! Il a simplement exprimé sa détresse ! C’est à l’abbé Grosjean d’apprécier le geste de cet homme ! Pas à nous !

    1. @Geneviève
      Sans doute, toutefois son comportement est répréhensible puisqu’il a perturbé le déroulement d’une Messe ce qui a contrait le célébrant à faire appel à la police. Rappelons l’article 42 de la Loi de 1905 : « Seront punis des mêmes peines [que celles précisées à l’article précédent] ceux qui auront empêché, retardé ou interrompu les exercices d’un culte par des troubles ou désordres causés dans le local servant à ces exercices. » La détresse est respectable, mais elle n’a pas tous les droits.

      1. Bonjour, j’ai bien lu le texte de la loi 1905 (http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/eglise-etat/sommaire.asp), mais l’article 42 est différent. Pourriez-vous m’orienter ou m’envoyer des infos sur ce sujet ?

        1. En fait, il s’agit de l’article 32. Merci

  2. Le Loup dit :

    Le réflexe de Geneviève montre bien un des problèmes que traverse l’Eglise. Se détourner de notre objet premier sous prétexte d’humanisme… Non l’église n’est pas un lieu d’expression de sa détresse. L’abbé Grosjean est suffisamment accessible pour pouvoir aider ce brave homme sans être dérangé pendant sa messe !

    N’acceptons pas ces profanations, aussi incalculée soient-elles…

  3. messager dit :

    je ne me prononce pas ,les” ont dit” circulent vite
    et j’aimerais connaitre exactement quand cela a -il commencé en début ou après la messe ou pendant l’Eucharistie???
    des critères qui sont pas pareils ,et si c’était pendant la prière universelle ???
    Dans ce cas ,je suis de tout ♥ Avec lui …c’est une demande tout à fait conforme !!

  4. c dit :

    Cet homme a perturbé une messe et il a eu tort. Le problème qui peut faire penser à deux poids deux mesures, c’est qu’effectivement depuis des décennies, la liturgie dans certaines églises est devenue du “n’importe quoi” mais là c’est le prêtre qui en répondra peut-être devant le seul Juge…C’est une autre affaire!
    Au fait toujours pas de cérémonie spécifique à la suite de la profanation (?) de Notre Dame de Paris par les femen…
    Remarques et questions “perfides”, oui, je l’avoue!

  5. PIERRE dit :

    En cette année de la Foi : “si je touche seulement la frange de son vêtement, je serai sauvée…!” et dans “le Temple”, ne sommes-nous pas dans le “Coeur de Dieu”…? et “Confiance Il t’appelle”… à l’aveugle qui criait de toutes ses forces (et on voulait le faire taire… une habitude courante…!) la détresse d’un Père est-elle encore perceptible à notre société de consommation bien “rodée” par l’esprit de ce monde…?
    Marie a eu beaucoup plus “confiance” en l’Esprit Saint : “Faites tout ce qu’Il vous dira”…
    Cet homme a eu la “folle” confiance de croire en Dieu le seul sauveur, de croire en l’Impossible et aussi de “croire (un peu) en lui-même”/ un pauvre de YAHWEH, fait à l’image de son Créateur, et il n’a pas eu tort. Comme cela va se passer encore “un certain temps”… il a été “freiné” par le manque de foi de ceux qui continueront de vouloir faire taire les malheureux : Crier et Prier n’est-ce pas la même réalité…?
    Mais patience, une vertu à cultiver : “J’essuierai toutes larmes de vos yeux…”: Ecouter la parole de Dieu, la cultiver, la mettre pratique, “ne pas se lasser de faire le bien” et en particulier être toujours prêts à prendre la défense de ceux qui souffrent l’injustice, et avoir toujours confiance en Dieu, et Dieu seul (Dieu seul suffit a dit une femme intelligente) et ne pas se préoccuper du qu’en dira-t-on des hommes (Apôtre Pierre), c’est une route sûre. Marana Tha le Seigneur vient : “Celui qui était, qui Est et qui Sera.” Il nous l’a “promis”. Faisons-Lui Confiance : ça en vaut peut-être bien la peine, ou la JOIE…?

  6. PIERRE dit :

    Petit complément sur la “Respectabilité” et les “lois humaines” : Et on voit ce que ça peut “donner” aujourd’hui les “lois humaines”…! : St Paul dirait peut-être comme le Dalaï lama : “Quand bien même j’aurai la “plus belle religion du monde”, si je n’ai pas la Charité, cela “ne me sert à rien” et entre parenthèses : “à moi” comme “à tout le monde”, donc à tous ceux qui vivent avec moi dans ce monde.

  7. Gérard Lemaire dit :

    Je suis dans un métier social. Et, lorsque je me retrouve dans une situation difficile, un cas compliqué à résoudre ou devant une décision à prendre, je me pose toujours la même quetion:
    “Et si Jésus était à ma place, que ferait-il?”
    Eh bien, je vous asure que je reçois toujours la réponse, car alors tout devient subitement clair…
    Bien à vous tous,
    Gérard.

    1. MdM dit :

      Puisque vous faite allusion à cette belle interrogation sachez que les Soeurs de la Consolation de Draguignan ont monté un site web -certes dirigés vers les jeunes- mais très interessant “qfjmp” Que ferait Jésus à ma Place?.
      Dans le cas précis je ne puis juger de la perturbation occasionnée lors de cet office, mais elle n’est pas du niveau de celle perpétrée par cinq de nos prêtres l’an dernier, qui concélébrant le Jeudi Saint, ont brillamment inventé le lavement des mains en lieu et place du lavement des pieds….on n’a même plus à se pencher!

      1. Gérard Lemaire dit :

        D’accord avec vous, mais dans l’exemple dont vous parlez, c’est un Symbole important de la dernière Cène qui est remis en cause…Et donc un Geste de Jésus. L’homme à la banderolle s’est par contre servi de Jésus pour s’exprimer. Et même s’il n’y croyait pas, il n’est pas allé dans une mosquée ou une synagogue, peut-être parce qu’il pensait être plus à l’abri d’une interprétation sacrilège? Je souffre aussi pour Notre Eglise, croyez-moi, mais si elle acceptait sous l’ancien régime que des criminels puissent s’y réfugier…pourquoi pas un homme en détresse, même si son intrusion peut choquer…Mais je ne veux pas polémiquer…
        Bonne soirée à tous dans la Paix de Dieu,
        Gérard.

        1. @Gérard et à tous ceux qui se sont exprimés sur ce post.

          Encore une fois, ne mélangeons pas tout. Un curé peut tout à fait donner la parole à une personne qui éprouve une telle difficulté et qui mérite notre écoute et notre compassion, y compris dans l’église. Mais en dehors de l’action liturgique ! Sinon, il y a profanation. On peut l’inviter à parler après la Messe en annonçant à l’avance qu’il va s’exprimer ou lui permettre d’exposer sa banderole sur le parvis (qui fait aussi partie de l’église), ou tout autre chose convenable. Mais on ne peut pas pendant le déroulement de la liturgie l’interrompre ou la perturber même pour un motif a priori sérieux et respectable.

          1. Gérard Lemaire dit :

            Je sais…
            Eh bien, pensons que Jésus l’aurait chassé de l’église.Un Saint l’aurait aussi peut-être f

          2. Jean-M dit :

            Merci, Monsieur Hamiche d’avoir mis mon post de 17 H 41…Je crois vous avoir répondu au point de vue de la profanation…en répondant à l’ami qui parlait d’une situation analogue dans un temple . .
            Bien sûr, je conçois et admets que vous pensiez différemment. Nos sensibilités sont différentes.
            Je vous remercie pour votre travail et vous salue en Christ.

      2. libellule dit :

        C’est vrai, qu’aurait fait Jésus à ma place? Mais nous ne sommes pas Jésus, nous pouvons le prier et chercher dans notre comportement à être le meilleur possible en toute humilité et avec amour puisque nous sommes frères en Jésus-Christ, mais ne pas oublier que nous sommes pécheurs et donc nous pouvons nous tromper, mais nos erreurs peuvent être minimisées par notre prière de demande.

  8. martel en tête dit :

    Pour être crédible il faut être respectueux des règles et les lois qui régissent notre quotidien, notre pays, c’est ce qui devrai nous distinguer du comportement des barbares et autres sauvages ! Avant d’agir de la sorte, cet homme, dont le désespoir est évident, pour se faire entendre, ne peut pas prendre en otage l’église et les paroissiens pendant l’office. En premier temps, pour une action qui se voulait spectaculaire, ne devait-il pas écouter au minimum un conseil ? La colère est toujours mauvaise conseillère. Maintenant il devra en répondre devant les tribunaux, quel gâchis.

  9. Geneviève dit :

    A martel en tête : Pourquoi vous permettez-vous de dire qu’il en répondra devant tribunal ? Je persiste et je signe : Il a tout simplement exprimé sa détresse !
    A Le Loup qui m’assène cette phrase : “Le réflexe de Geneviève montre bien un des problèmes que traverse l’Eglise. Se détourner de notre objet premier sous prétexte d’humanisme…” me donne la résolution fortement déterminée : M’abstenir désormais d’intervenir sur ce blog rencontrant des liseurs un peu impitoyables dans leur jugement sur leur prochain !

  10. messager dit :

    Bonjour à vous tous et toutes
    Quand je vous lis :
    je ne peux m’empêcher de penser que nous sommes en carême et que c’est le moment d’être compatissant et charitable envers nous !!!mais aussi envers les autres !!
    De déposer sur un portemanteau le vieil homme pour enfiler au cours des jours qui passent l’habit du nll homme …
    L’habit , à l’image du Christ qui nous veut rempli de sa lumière et reflétant celle ci pour que les autres aient envie de venir à Lui par notre intermédiaire
    Notre devoir est d’être à l’écoute de celui qui Est qui Était et qui vient afin que nos cœurs soient semblables au Sien §

  11. martel en tête dit :

    Geneviève, vous ne répondrez plus, OK. Cependant lirez-vous ?
    L’attitude compassionnelle que nous avons, nous les chrétiens, en arrive à ce que tous nos ennemis en profitent pour nous attaquer sans jamais être poursuivis pour leurs méfaits. Les chrétiens souffrent. Si vous avez décidé qu’ils doivent être des moutons que l’on mène à l’abattoir sans broncher, ils disparaitront très vite de la surface du globe au profit des barbares. Il suffit de lire les news de ce site pour y voir que certains, et ils sont très nombreux, réussissent à nous détruire moralement et physiquement de plus en plus vite. Dans le cas de cet homme dans la détresse, il s’est trompé de cible et d’adresse, on ne peut rien pour lui, surtout à posteriori. Tendre l’autre joue n’est acceptable qu’au cas où face à vous vous avez quelqu’un qui est de votre niveau intellectuel et de sensibilité. Ce n’est malheureusement pas le cas dans ce monde de brutes, au sens général. Ne lisez pas ce qui se passe dans les pays autrefois chrétiens devenus musulmans d’ici peu à 100% ?

  12. Charles Martel dit :

    Désolé, Pierre, mais selon moi vous êtes complètement à côté de la plaque avec vos grandes phrases décorrélées du contexte, au risque de passer plutôt pour un bobo illuminé que pour un croyant. Croire en Dieu c’est aussi Lui rendre gloire pour l’intelligence qu’Il nous a donnée, en exprimant des paroles de bon sens faisant appel à la raison. Réfléchir, ce n’est pas commencer à pécher, bien au contraire. La religion vraie ne se vit pas avec les tripes ni seulement avec le coeur, mais aussi et surtout avec la raison et l’intelligence qui nous ont été données.
    Cette mise au point ayant été faite, si certains catholiques ne savent plus ce qu’est une église, particulièrement au moment de la messe, alors ils doivent retourner à leur catéchisme ou changer de religion s’ils ne sont pas d’accord. Une église n’est pas la maison du peuple ni le bureau des services sociaux, c’est la maison de Dieu où l’on va Le prier et s’occuper du salut des âmes. Je me demande ce qui se serait passé s’il avait tenté de faire ça dans une mosquée ou un temple. Mais bien sûr il n’y a même pas pensé. Pas fou le gars !
    Enfin, si comme vous dites il avait eu la foi, il aurait commencé par croire en son mariage et tout faire pour le préserver en refusant le divorce, comme nous l’enseigne l’Eglise, qui rappelle à propos de ce sacrement (eh oui, c’en est un, ne l’oublions pas !) que ce que Dieu unit, l’Homme ne peut le défaire. Mais je m’avance sûrement, car il n’était peut-être marié que civilement, voire pas du tout…

    1. Jean-M dit :

      Dans un temple, on n’aurait pas parlé de profanation, on l’aurait gentiment amené dans une salle annexe et par après, on aurait essayé de voir SI on pouvait l’aider ….qu’il soit ou non marié religieusement ou pas….Ce qui ne veut pas dire qu’il faille, ni vivre en concubinage, ni s’abstenir de faire bénir son mariage. Et tout à fait d’accord de rejeter en plus le divorce si le mariage a été religieux. C’est biblique…mais bien sûr, il y a peut-être des cas…
      Maintenant, les chrétiens risquent de disparaître s’ils ne suivent pas la loi d’amour du Christ. Mais Dieu, le vrai Dieu de Jésus-Christ est souverain et il gardera un reste fidèle. Je précise aussi que les croisades n’ont pas servi à grand’chose.
      Et en plus, il serait bon comme le demande la dame (Geneviève) que l’on essaye d’être moins impitoyable…Ou du moins de donner cette impression.
      Amités en Christ à tous mes frères et soeurs.

    2. ErminigGwenn dit :

      Que savez-vous donc des circonstances de cette séparation ? Comment savez-vous que cet homme n’a rien fait pour sauver son couple ?

      1. Jean-M dit :

        C’est bien ce que j’ai laissé sous-entendre en parlant, qu’il y a des cas où….je n’ai pas achevé mais c’est bien ce que j’ai voulu dire…
        En plus, je viens d’y penser, l’église romaine n’est pas parfois à un accommodement près….
        Amitiés à tous.

  13. neigedejanvier dit :

    Ma première réaction face à cet homme est qu’il n’avait pas l’intention de “profaner”.On voit bien que ,quelle que soit sa croyance, il était désemparé,ne voyant que cette solution pour demander de l’aide .Autrement dit,c’est un appel au secours
    qu’il a voulu crier :seule comptait sa détresse.Les extrapolations sur le lieu,la messe
    ,le sacrilège,cela passait après.

  14. Melmiesse dit :

    et ce père de 45 ans va faire des émules : toutes les personnes ayant un problème grave à résoudre peuvent désormais étendre une banderole pendant une messe !finalement la police a eu raison d’intervenir ne pas mélanger le sacré et le profane

  15. Bruno Kant dit :

    Je vous ai lu. C’est moi qui ai pertubé cette messe. L’abbé Grosjean n’a pas porté plainte et la police a rapporté. C’est l’Administration que je visais, la police semblait l’avoir bien compris.
    Depuis, j’ai tenté de perturber un conseil municipal, la police m’en a empêché. Puis j’ai escaladé Beaubourg, à Paris; le maire de Paris 4 m’a reçu; depuis, j’ai été interné en psychiatrie où j’ai saisi un juge et graffé/taggé dans tout l’hopital… je vais en discuter demain, avec un chef de service.
    Ne me jugez pas, vous n’avez pas tous les éléments, et moi, que mon smartphone pour vos répondre tant que je suis en psychiatrie.
    Mon blog est en panne (la poisse). Lorsqu’il sera réparé, vous pourrez me comprendre un peu mieux. J’espère quitter sous peu ce service, qui souhaiterait que je me tienne2 tranquille, que je cesse de militer et d’attirer l’attention de journalistes (mon but,avec toutes ces actions; d’autres suivront encore).

    PS: dans l’église, tout s’est déroulé dans le calme, malgré l’interruption du culte.

  16. Paquita dit :

    Il y a déjà quelque temps, pendant la messe, une femme d’origine asiatique est entrée, s’est promenée dans l’église tout en fumant un gros cigare, qui en peu de temps a empesté toute l’espace. Eh! bien personne n’a bronché ni les célébrants ni les paroissiens, ne serait ce que pour lui dire, gentiment, que l’on ne se promène pas dans une église pendant une messe et qu’on n’y fume pas de cigare même en dehors des célébrations. Comme j’étais assise au fond de l’église j’ai été la seule à lui dire, comme elle allait sortir que cela ne se faisait pas. Elle est sortie en maugreant, toute l’assistance a entendu et a vu la coupable qui avait osé faire cette remarque. Le prêtre m’a lancé un regard noir. On m’a dit par la suite que cela ne se faisait pas car les gens pouvaient se sentir rejeter. Rien à ajouter . Je pense, effectivement, que ce n’était pas mon rôle mais celui du prêtre de faire respecter un lieu sacré.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services