Non classé

Une chapelle saccagée profanée dans l’Indre

Commentaires (3)
  1. c dit :

    je ne suis pas officier de police judiciaire, mais il semble qu’il y a là un faux flagrant et que même si le rédacteur du rapport est assermenté, il n’a pas constaté les faits tels qu’ils sont déroulés et il les a interprétés à sa manière. Il faudrait évidemment voir exactement ce qui a été écrit.
    Il semble indispensable que cette affaire ne reste pas en l’état au niveau judiciaire car si les catholiques laissent passer cela, ils sont vraiment considérés dans leur propre pays où ils sont encore majoritaires comme des sous-citoyens.

  2. Jean-Trifoullier Petibois dit :

    Question sur le sujet des profanations antichrétiennes posée en mars 2010 à l’assemblée nationale :
    —–
    http://www.nosdeputes.fr/question/QE/72545
    —–
    522 par an, 10 par semaines… pauvre France…

  3. Michèle dit :

    Certainement, ils nous prennent pour des imbéciles…mais savent-ils seulement ce qu’est une hostie consacrée? Un grigri catholique, une amulette comestible…on finit par se demander jusqu’où va l’ignorance contemporaine en matière religieuse.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services