Non classé

Une Église de Dijon profanée

25 septembre à 08:50
Commentaires (3)
  1. Avatar Véronique dit :

    Tiens, un profanateur anglophone : il a raison, si peu de personnes en France s’intéressent au français, langue de plus en plus étrangère à un nombre croissant d’habitants, il vaut mieux lancer un message satanique bien international…

  2. Avatar Julien dit :

    traduction exacte de
    ni dieu, ni maître
    =
    neither god nor master

    encore un artiste épate-bourgeois qui n’épate personne!
    niveau rebellitude de pubertaire acnéique!

  3. Avatar Jean Trifoullier Petibois dit :

    J’affinerais la traduction en remarquant le pluriel :
    “ni dieux
    ni maîtres”
    *
    J’imagine sans peine que le courageux résistant qui a tagué ça la nuit venue entre 2 patrouilles de croisés et sous le rideau lumineux des projecteurs de la milice chrétienne (qui chacun le sait terrorise la population) n’a pas hésité ensuite à aller tagué les murs de la mosquée…
    Quelques chose l’en a empêché ?
    Curieux cette retenue ?
    Notre jeune courageux résistant farouchement anti oppression se serait-il fait dessus ?
    Bichette a eu peur… ?

    Incroyable : bichette n’est donc qu’une pauvre busarde sans nouilles au ventre !!!

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services