Non classé

Une église vandalisée dans les Deux-Sèvres

Commentaires (7)
  1. Avatar Le Pog dit :

    Que dire, si ce n’est que comme à l’accoutumé ces gestes sont révoltant et souhaiter beaucoup de courage aux paroissiens concerné.

  2. On fait toujours des cinémas pas possibles quand une mosquée a été un peu “taguée”. Qui parle des églises vandalisées au moins une fois par semaine. Comment le faire savoir? merci pour votre travail. Comment réveiller nos évêques?En attendant prions contre le mariage gay qui se prépare, hélas! “Esprit Saint, venez en nos cœurs pour y faire votre demeure. Que votre Lumière nous éclaire sur tout l’Amour que renferme la Loi de Dieu. Nous Vous prions tout spécialement pour que soit toujours respecté le mariage que le Père a institué entre un homme et une femme pour fonder des familles solides où le nom de Dieu serait glorifié et l’œuvre de la création perpétuée au long des âges. Nous vous prions, Esprit de sainteté, pour que jamais ne passent des lois qui régulariseraient le mariage contre-nature, que Vous-même avez qualifié “d’abomination”. Esprit de Lumière, éclairez l’intelligence de ceux qui doivent prendre de telles décisions.”

  3. Avatar L'indigné dit :

    Je me demande si la multiplication de ces profanations ajoutée au mutisme des médias n’a pas pour effet de banaliser ce genre d’actes.
    Si l’évêque du diocèse de l’église profanée et les évêques de France réagissaient à chaque sacrilège, si ces évêques prenaient rendez-vous avec Valls, celui-ci se retrouverait “assailli” de rendez-vous de responsables catholiques.
    Un sacrilège = un rendez-vous.
    Si l’évêque en personne faisait une messe dans l’église saccagée et invitait Valls (qui évidemment ne viendra pas) à cette messe, il serait obligé de se bouger.
    Autre solution, faire à chaque fois une messe dans la cathédrale de Tulle, lieu éminemment symbolique.

  4. Avatar Yes dit :

    Charles Clément Boniface Ozdemir, dit le Père Samuel, est évêque belge de l’Église catholique s’exprime en français sur à l’international free speech and human richts conference: Voir la vidéo ci-dessous.

    http://www.youtube.com/watch?v=uDKv2zpBpls&feature=player_embedded

    1. Avatar admin dit :

      Je laisse ce commentaire et son lien vers une vidéo. Mais le Père Özdemir, s’il est bien prêtre catholique n’est pas évêque catholique. Il fut ordonné prêtre pour l’Église catholique syriaque en 1967 au Liban, l’archevêque consécrateur lui accordant en 1988 le titre honorifique de “chorévêque”.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services