Non classé

Une jeune chrétienne pakistanaise enlevée, convertie de force à l’islam et mariée à un musulman

Article précédent
2 504 et 2 504…
17 octobre à 07:00
Commentaires (9)
  1. Avatar Myriam dit :

    Choquée.
    Attristée.
    Révoltée.
    Pauvre jeune fille…..combien sont- elles?…..

  2. Avatar Elisabeth dit :

    Je suis horrifiée; ce n’est pas nouveau et des livres ont été écrits sur ce sujet. A chaque fois cela provoque le dégoût d’une humanité qui n’en a que le nom.
    Pauvres jeunes filles; et en plus ils s’attaquent lâchement aux plus courageuses qui travaillent dans la société.

    Cela provoque la Haine de l’islam…

  3. Avatar delienne dit :

    Où est donc cette belle religion de paix et de tolérence.
    Bravo messieurs les menteurs.C’est vrai que la taqqiya
    (mensonge pieux)fait partie intégrante du coran et y est meme vivement recommandé.Bravo aussi aux crédules innocents
    qui font parti des idiots utiles.

  4. Avatar Jean-M dit :

    Prions, aidons si possible financièrement les associtions qui défendent nos frères persécutés et mettons-nous à la disposition de ces associations…

  5. Avatar Gabrielle Robert dit :

    Mère Teresa disait que la plus grande menace à la paix mondiale était l’avortement. Au rythme oû les chrétiens eux-mêmes trouvent ce meurtre ‘acceptable’ pour leurs femmes et leurs filles, il ne faut pas s’étonner que cet état de chose se paie par l’agression de d’autres victimes innocentes. Tant que nous, en occident, ne mettront pas un terme à l’immoralité de l’avortement, à l’immodestie féminine, à l’abandon de toutes les valeurs chrétiennes civilisatrices et protectrices de nos sociétés occidentales, nous ne pourrons malheureusement pas espérer d’allègement à une telle situation désastreuse; nous ne pourrons pas échapper aux ‘chocs en retour’ de tous nos mauvais choix! Il est dit : qui sème la violence récolte la violence. Les lois universelles sont incontournables et ne souffrent aucune exception. Et c’est une loi universelle de respecter la vie : la nôtre comme celle de son prochain. Vous qui lirez ces lignes, comprenez que nous avons tous notre part à faire pour aider à corriger une situation inacceptable et insoutenable. Votre soeur Gaby.

  6. Avatar vivi dit :

    je suis extrêmement choquée de ce qui arrive à ces jeunes Chrétiennes qui ont bien du mérite à vivre leur foi dans ce pays musulman.
    @ Gabrielle Robert : je ne comprends pas votre commentaire ! quel rapport avec ce qui est arrivé à cette jeune Chrétienne au Pakistan ??
    L’avortement est affaire de conscience personnelle, et on n’a pas à imposer ses idées aux autres. Mais de là à dire ce que vous dites : “il ne faut pas s’étonner que cet état de chose se paie par l’agression d’autres victimes innocentes”. Je crois que vous divaguez ….

  7. Avatar Francesco dit :

    Il y a apparemment des avortements de la mémoire…. ces gens se croient tout permis…il leur suffit de prendre une douche pour se croire purs de tous leurs crimes…. récitons notte rosaire!

  8. A propos du commentaire de Vivi en date du 18 octobre. Que l’avortement soit considéré comme une affaire personnelle, je veux bien l’admettre sur le plan “philosophique” mais, sur la plan social et économique (les nourrissons et les enfants sont les consommateurs d’aujourd’hui et les ouvriers de demain) doit-on considérer le marin perçant la coque du bateau où travaillent aussi plusieurs autres marins comme agissant dans un cadre strictement personnel ?
    Qu’il soit regrettable d’imposer son opinion à autrui, je ne peux qu’abonder dans ce sens mais alors pourquoi m’obliger d’en supporter les frais par mes cotisations versées à la Sécurité Sociale ? Si l’avortement est une décision personnelle, son coût doit aussi rester personnel… ou alors il y a sophisme !!

  9. Avatar Michèle dit :

    @ Gabrielle Robert
    Pour ma part, je ne crois pas du tout que vous divaguez, en fait vous reprenez rigoureusement la pensée de Mère Teresa, plus que jamais vérifiée. En effet, avant de dire que ces choses n’ont aucun rapport, songeons que, de même qu’il y a la communion des saints, il y a aussi la connivence des pécheurs. S’il faut espérer que nous appartenions à de la première, il faut craindre hélas que nous grossissions les rangs de la seconde de temps à autre.
    La participation, active ou passive, pleinement ou plus ou moins consciente, volontaire ou complice par défaut, à l’édification ou au renforcement de ce que Jean Paul II appelait les structures de péché, nous rend co-reponsables de la propagation du mal dans tous les domaines. Tout est lié, et je suis bien d’accord avec & Francesco, une douche ne suffira pas pour nous purifier.
    Je partage votre point de vue @ Longuemémoire, et songez que ce qui suscite une levée de boucliers aux USA, à savoir, dans le projet d’Obama, sauf erreur de ma part, la subvention de l’avortement et des abattoirs à bébés par les deniers du contribuable sans possibilité d’objection de conscience, cela nous le subissons en France, avec en perspective le remboursement intégral du massacre des bébés par la sécurité (pour qui?) dite sociale, c’est à dire par vous et moi. Grâce à l’équipe de naufrageurs malades à la barre dans ce pays, nous allons bientôt surpasser la décadence de l’empire romain .

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services