Non classé

Une liturgie orthodoxe interrompue par des manifestants antichrétiens à Toulouse

Commentaires (8)
  1. Véronique dit :

    Toute notre sympathie à nos frères orthodoxes aux prises avec les délires, pathétiques dans leur satanisme primaire, de jeunes gens pataugeant dans la vase putride où les poussent des concepteurs et exploiteurs de la déliquescence…

  2. gérard dit :

    Que fait Valls pendant ce temps ???

  3. chayR dit :

    Quand on pense à la vulgarité extrème des Pussy Riot, cela donne une image terrifiante de la bassesse et du manque total d’élévation spirituelle des personnes et des factions qui les soutiennent. Il semble que ce trio de harpies soit l’ultime argument, l’ultime recours des fossoyeurs de la dignité humaine.

  4. Jean-M dit :

    Que nous chrétiens puissions nous rapprocher de Dieu et que nous pensions à témoigner en paroles et en actes.

  5. Gerfaut dit :

    Entre le discours explicite et le message implicite (Cf. Freud), quand donc les Français (en général) les chrétiens (en particulier) s’uniront-ils ; (j’allais dire se ligueront-ils) pour manifester leur désapprobation, leur indignation (comme le font d’autres religions ou idéologies) ?
    Certes Jésus-Christ s’est délibérément livré jusqu’à la crucifixion et nombre des disciples ont connu le supplice … mais comment concilier l’exaltation de la vingtaine de manifestants qui ont voulu s’introduire dans l’église orthodoxe Saint-Nicolas, venue de Grande-Bretagne à Toulouse ; ou encore l’ire des musulmans face à d’autres prétextes : des caricatures, un pseudo film, la difficulté d’obtenir des repas halal pour leurs enfants, des heures de piscines pour leurs épouses, un droit de vote, etc. et leur manque de tolérance, de justice, vis à vis de celles et ceux qui révèrent Dieu d’une façon différente de la leur donc haram ?
    C’est toute la question d’al-halal wa al-haram fil-islam … quand bien même nous sachions que les non-musulmans vivant dans un État islamique, n’ont pas les mêmes droits que les musulmans (dhimmitude) … Il faut des dispositions fermes de part et d’autre qui doivent alors être respectées par tous, tant en Orient qu’en Occident.

  6. Michèle dit :

    Quand on sait qu’un groupe des Femen, mouvement féministe proche des Pussy Riot, vient de s’installer à Paris, on se dit que la France devient vraiment le tout à l’égout des cinq continents…
    Quant aux manifestants de Toulouse, pour couronner le tout ces abrutis ne savent même pas qu’une église orthodoxe peut relever du Patriarcat de Constantinople, comme dans le cas présent, ou du Patriarcat de Moscou….mais peu importe pour ces cinglés malfaisants!

  7. Melmiesse dit :

    Ces événements sont les conséquences de la faiblesse du gouvernement, les Français seront obligés de se défendre eux-mêmes s’ils se réveillent

  8. amie5978 dit :

    Bien que :
    “La circulaire d’application de la loi préconise aux forces de l’ordre une certaine souplesse à proximité des lieux de culte.”

    La loi du 12 octobre 2010 interdit le port du voile intégral dans l’espace public. Elle s’applique à compter du 11 avril 2011.

    Ce qu’il est interdit de porter :
    Tout ce qui dissimule le visage :
    – le niqab
    – la burqa
    – les cagoules
    – les masques

    Exception : en cas de pratiques sportives, de fêtes ou de manifestations artistiques ou traditionnelles, processions religieuses notamment.

    Qui est concerné ?
    Tout le monde, y compris les touristes musulmanes.
    Où s’applique l’interdiction ?
    Dans l’espace public, à savoir la rue, les transports en commun (mais pas les voitures particulières), la plage, les jardins publics, les commerces, cafés et restaurants, magasins, banques, gares, aéroports, administrations, mairies, tribunaux, préfectures, hôpitaux, musées, bibliothèques.

    La loi s’applique sur l’ensemble du territoire de la République, en métropole comme en outre-mer.

    La circulaire d’application de la loi préconise aux forces de l’ordre une certaine souplesse à proximité des lieux de culte.

    Les risques encourus :

    Un stage de citoyenneté et/ou une amende maximale de 150 euros.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

  • Types de fichiers acceptés : jpg, jpeg, png, gif.

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services