Non classé

Violences antichrétiennes : l’UE refuse d’appeler un chat un chat

Commentaires (6)
  1. Valentin dit :

    C’est une façon de cacher aux masses que selon les idiots utiles de l’Europe, c’est la faute aux Coptes s’ils se font massacrer. Ces politicards sont des dhimmis pur jus !

  2. philippe dit :

    Je partage, Valentin; Ces gens là sont déjà “esclaves” de l’islam. Seule une nouvelle jeanne d’arc, pourrait encore sauver notre Nation et nos convictions Chrétiennes.. Demandons au Seigneur de nous accorder un avenir meilleur, et un courageux gouvernement. Amen.

  3. Jean-Paul dit :

    En Égypte, les violences entre groupes religieux sont
    nombreuses. Même parmis les musulmans, il-y-a des groupes
    sectaires qui s’opposent et usent de violences les uns contre les autres. Je comprends que Mme Ashton ait voulu
    que son intervention soit inclusive de façon à n’omettre
    aucun groupe. Il est toujours difficile de prendre parti.
    Les chrétiens ne sont pas exempts de conflits sanglants.
    En Irlande, les protestants et les catholiques se sont fait
    la guerre pendant plusieurs siècles. Qui avait raison?
    Aucun des deux. Ce ne sont pas les groupes qu’il faut dé-
    noncer, mais la violence elle-même dont ils font preuve.

    (Côme Dubois : euh… En Egypte, les choses semblent semblent claires. Des musulmans tuent des chrétiens parce qu’ils sont chrétiens.)

  4. coppin françoise dit :

    et c’ est ça l’ Europe qui dénie ses racines chrétiennes mais qui va bientot sombrer dans un magma de couardise apres nous avoir plumé pour les islamistes qui ont le petrole

  5. Jofel dit :

    Il est vrai que, pour les responsables politiques, “il est toujours difficile de prendre parti”. Je sais que des situations similaires ont vu le jour au cours de l’histoire et plus particulièrement le jour où Ponce Pilate s’était lavé les mains en signe de non participation à la condamnation d’un innocent, du moins croyait-il échapper ainsi à tout jugement de responsabilité. Mais l’U.E ne compte pas parmi ses membres un ” Chrétien Shahbaz Bhatti ” parce qu’elle a d’autres objectifs. Certes, il y a des conflits et des violences au sein même du monde musulman mais ils sont d’ordre politique avant tout, avec aussi une connotation religieuse, forcément, puisque l’Islam est une construction politico-religieuse conquérante et dominatrice. Par contre, extérieurement, le musulman applique l’esprit du Coran.
    S’agissant des évènement passés sanglants au sein de la Chrétienté et à l’extérieur, c’est plutôt l’inverse : C’est l’ignorance, donc la non application du message Evangélique, qui a été la cause de ces périodes de ténèbres où le Saint Esprit était totalement absent faisant place à une “religiosité” bien éloignée du message du Fils de Dieu. Quant à la situation du jour, vouloir mettre toutes les minorités dans le même pannier c’est vouloir ignorer que les Chrétiens (et aussi les juifs)sont particulièrement visés dans ces pays hostiles.

  6. Jean-trifoullier Petibois dit :

    Ca devient très à la mode de citer le cas irlandais pour “justifier” ou “excuser” ce qui se passe d’intolérable içi bas envers les chrétiens de toutes obédiences. Curieux comme les même references à côté de la plaque fleurissent de partout. Ce doit être le printemps ou plus surement de gentils militants “idiots z’utiles” qui se relaie pour flooder tous les forums et faire croire à LEUR vérités par le répétition des même mensonges parcellaires.

    Bref une info pour tous ceux qui iront livrer bataille sur des forums où cette reference sera balancée commeça : le conflit irlandais a opposé 2 camps aue tout opposait
    – une population protestante attachée à la couronne britannique et profondément royaliste descendant des colons débarqué avec Guillaume d’Orange au 17è siècles
    – une population indigène catholique ayant glissé vers la république afin de radicaliser completement leur opposition à Londres.

    Le camp catholique n’a jamais souhaité la conversion forcé des pro-anglais mais son indépendance (voir la révolte armée des Paques Sanglantes en 1917 où les militants de l’IRA ont affronté l’armée anglaise avec des armes fournies par le Kaiser guillaume 2 !).

    Pour les fureteurs, la reference existe aussi avec l’ETA qui rappelons le n’a jamais souhaité imposer sur la tête le port du linge de maison basque…

    “jean-paul” affirme “Ce ne sont PAS les groupes qu’il faut dé-
    noncer, mais la violence elle-même dont ils font preuve.” C’EST FAUX ! Il a tort !!
    ce qu’il faut dénoncer c’est que “UN GROUPE RELIGIEUX DISTINCT ET INNOCENT EST VICTIME DE CRIMINELS EXTREMISTES RELIGIEUX DANS L’ETOUFFANT SILENCE BIEN-PENSANT DES MILITANTS DE L’AVEUGLEMENT A GEOMETRIE VARIABLE”

    On ne doit pas faire le procès de la violence mais de celui qui en est coupable… Oui mais voila le parti du silence radio ne veut pas l’admettre et preferre mettre tout le monde sous l’eteignoir. Comme ça ils n’entendent plus ni le cri des bourreaux ni les hurlements des victimes et continuenet à se partager qui leurs stocks options et qui leurs leçons de bobo-fitude: regardez par exemple la Lybie qui est l’exemple politique de ce problème de cécité sur commande…

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services