Non classé

Un « prix catholique » pour la série « Ainsi soient-ils » d’Arte ? Rien qu’un vilain mensonge !

11 octobre à 18:59
Commentaires (21)
  1. Avatar c dit :

    Si cette nouvelle fiction d’ARTE est décidément demeurée… très fictive, comme le dit le supérieur du séminaire d’Issy les Moulineaux, malheureusement le financement ne l’est pas et sa côté néfaste non plus. Il est évident que cette nouvelle série annoncée à grand renfort de pub partout y compris dans “Elle” qui y trouve pas assez de “femmes”, n’est pas destinés aux 5 % de Français qui vont à la messe tous les dimanches et qui d’ailleurs ont mieux à faire que de regarder la télévision publique ou privée françaises en général.

  2. Arte, comme toutes les chaînes du PAF, est une belle chaîne de dhimmis. Ecoeurant !

  3. Avatar L'indigné dit :

    C’est le prototype de la fausse bonne idée.
    On est en pleine désinformation. Quel organisme peut décerner un tel prix sans obtenir l’aval de la hiérarchie catholique ?
    Ce qui est étrange c’est la coïncidence avec les prises de position catholique contre le mariage homosexuel qui gênent en ce moment l’unanimisme.
    Encore une opération de diversion et de division menée par les “laïcards” francs-maçons.

  4. Avatar D. NEVEU dit :

    Merci de votre implication qui fait reculer nos ennemis, tel St Michel terrassant le dragon (oups, c’est vrai il ne faut plus parler du démon, même chez les cathos).
    La page d’Arte présentant la fameuse lettre d’un soit-disant évêque n’existe plus…le dragon crache le feu mais recule…

    DN

  5. Avatar BAYLE dit :

    C’est encore du “n’importe quoi”, de quoi se mêle cette chaîne ARTE qui se veut porteuse de l’art ?
    Encore de la propagande mensongère à l’égard de la religion catholique au frais des contribuables !

  6. Avatar JFB dit :

    Tout le monde sait que la chaine ARTE a des connivence avec Israël. Nahon est un juif séfarade, c’est évident. Il suffit de voir la programmation de la chaine ARTE pour s’apercevoir qu’il s’agit d’un puissant lobbing……A chaque fois qu’une intrusion est prévue en Palestine on nous diffuse un film sur la shoah ou sur le nazisme……Par contre j’apprécie beaucoup les interventions de Charles Enderling qui me parait être un modéré, ce qui n’est pas toujours le cas sur cette chaine…..

    1. Avatar admin dit :

      Le problème qui nous occupe ici n’est pas la supposée “connivence” avec l’État d’Israël, mais le ton violemment anticatholique de nombreux programmes de cette chaîne franco-allemande. C’est cela que je dénonce dans un blogue consacré à la christianophobie.

  7. Avatar jfb dit :

    J’ai le regret de constater qu’il n’y aucun contrôle quant à la diffusion des messages. Les sites de ventes à distance me semblent mieux organisés que le vôtre.
    Maintenant je conçois qu’il ne serait pas correct d’effectuer un tri dans les réponses et supprimer les réponses qui ne vous conviennent pas ….comme cela se passe dans la presse télévisée notamment, où l’on fait passer majoritairement les avis de ceux qui vont dans le sens de ce que l’on veut faire admettre…..l’information sur les chaines publiques est manipulée, comme par exemple les soit disant sondages sur le nombre de français approuvant le mariage gay et l’adoption par les familles monoparentales…

    1. Avatar admin dit :

      @JFB
      C’est que nous n’avons rien à vendre… L’administrateur de ce blogue – qui y travaille seul – n’a évidemment pas à son service la machinerie technique de la Redoute de Roubaix ! Les messages sont tous lus, certains sont modérés [suppression de ce qui tombe sous le coup de la loi], quelques uns supprimés, la grande majorité est validée (avec les fautes de français ou d’orthographe…). D.H.

  8. Avatar Michèle dit :

    Arte n’en est plus à un mensonge près, la machine de guerre anti-catholique à base de mensonges assénés façon soviet va devenir une spécialité reconnue de leur chaine. Mais il parait que c’est de plus en plus médiocre. A tabler sur la médiocrité du téléspectateur lui-même et sur son peu d’exigence, est-on toujours gagnant? Pas sûr!

  9. Avatar Cathelineau dit :

    Avant de faire la morale aux autres, Benoît et moi devrait investiguer un peu plus sérieusement. La “mascarade carnavalesque” (op. cit. Mgr diFalco) qu’est la série Ainsi so[ie]nt-ils a bien reçu en juillet dernier le prix du meilleur film au Festival international du film catholique, “sous le haut patronage du Conseil pontifical pour la culture”.
    Comme ça faisait désordre, des personnes bien placées au Vatican se sont émues de l’affaire, et Mirabile Dictu a dû faire machine arrière, en supprimant ce film de la liste de son palmarès et en retirant de son site toutes les mentions qui en étaient faites.
    Si vous ne me croyez pas, vous n’avez qu’à regarder le cache Google du palmarès qui montre la page telle qu’elle était il y a trois semaines.
    Donc, non, ce n’est pas un “vilain mensonge” (les producteurs d’Arte sont évidemment hostiles et sans scrupules, mais pas cons au point d’inventer un prix de toute pièce). Et oui, ça montre une fois de plus combien certains médias ou organismes catholiques sont gérés par des incompétents (comme le CFRT qui a coproduit le doc “La guerre perdue du Vatican” diffusé sur France3 au printemps). Heureusement, l’Eglise est encore capable de remettre de l’ordre : le prix attribué à Ainsi soient-ils est annulé, et le patron du CFRT est remercié.

    1. Avatar admin dit :

      @Cathelineau
      Merci de cette précision à la fois précieuse, documentée et consternante. Ma rapide recherche sur la toile hier ne m’avait pas permis de trouver un quelconque prix “catholique” remis à cette série. Il a donc bien été remis (quel scandale) puis annulé et enfin enfoui dans la mémoire cache de Google… Tout cela fait vraiment désordre.

  10. Avatar Cathelineau dit :

    Addendum : ce même festival Mirabile Dictu, pour son premier palmarès en 2010, avait attribué le prix du meilleur documentaire au magnifique film “Veilleurs dans la nuit” sur l’Abbaye Sainte Madeleine du Barroux. C’est tout le paradoxe de l’histoire. Plutôt qu’une intention de nuire à l’Eglise en primant la série d’Arte cette année, c’est l’incompétence du jury (qui n’avait certainement pas visionné plusieurs épisodes) qui est vraisemblablement en cause.

  11. Avatar Melmiesse dit :

    Ce qui plait sans doute c’est que l’on rappelle qu’il existe encore des séminaires et des séminaristes , on y voit une pub gratuite ,tant pis si le directeur est caricaturé entre autre

  12. Avatar BB dit :

    Je vois que je suis mise en cause par “cathelineau”, qui m’accuse de faire la morale aux autres, me conseillant d’investiguer un peu plus sérieusement.
    Mais c’est exactement ce que j’ai fait. J’ai réagi immédiatement (le 11 au matin) à l’annonce par Bruno Nahon du prix catholique obtenu par la série, lors d’une émission sur Europe 1. J’ai écrit au prêtre qui lui donnait la réplique, et ce dernier a eu la gentillesse de me répondre immédiatement.
    Au final, le film n’a pas obtenu le prix. Les explications sont données ici: http://benoit-et-moi.fr/2012(III)/articles/le-faux-prix-catholique-dainsi-soient-ils-ii.php
    Est en particulier reproduite une note parue en catimini sur le site du Conseil Pontifical pour la Culture. Il en ressort un gros cafouillage, et je persiste et signe, le film n’a rien obtenu du tout.

  13. Avatar c dit :

    N ‘en déplaisent aux lecteurs benoitetmoi a parfaitement expliqué la chose en donnant le texte italien officiel qui a effectivement enlevé le prix malencontreusement décerné sans avoir pris connaissance du feuilleton en question.
    D’ailleurs ici les épisodes suivants sont édifiants
    http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/ainsi-soient-ils-desperate-seminarists,1701
    Evidemment la grosse presse (dont celle qui se dit catholique) mais financée par les mêmes annonceurs que les autres journaux, n’a rien voulu voir. Gentillesse, bonisme, complicité…? Et c’est toujours avec nos impôts tout cela entre redevances télé et subventions à la presse.
    Et, et, pendant ce temps toutes les 5 minutes un chrétien est tué par haine de sa foi, des églises et des cimetières en France sont presque quotidiennement visités…
    Les lois sur qui vont à l’encontre des principes de la foi catholique vont être votées (reconnaissance du mariage civil pour des 2 personnes du même sexe et adoptions d’enfants).
    Une série qui arrive par hasard et qui est bien gentille – Bien sûr!!!!

  14. Avatar Cathelineau dit :

    @BB
    A la décharge de Benoît et Moi, et de notre ami Daniel sur ce site, je reconnais qu’en ne bénéficiant que des informations circulant sur le Web, il était difficile de connaître la vérité sur cette histoire. J’ai été informé du scandale qu’a été l’attribution de ce prix par un mail personnel du 4 octobre (il y a heureusement d’autres sources d’information que le web).
    Ceci étant dit, je ne vois pas pourquoi Benoît et moi s’entête à prétendre que la série “Ainsi sont-ils” n’a rien obtenu du tout (la fameuse note explicative dans laquelle le Conseil Pontifical de la Culture tente bien maladroitement de se dédouaner est pourtant bien claire sur le sujet). Si vous ne savez pas consulter le cache de Google, voici le lien : http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:m80AJpN7V6QJ:www.mirabiledictu-icff.com/index.php%3Foption%3Dcom_content%26task%3Dview%26id%3D35%26Itemid%3D57+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr
    L’information apparaît même en clair sur d’autres sites, comme cette dépêche de Zenith du 09 juillet : http://www.zenit.org/article-31361?l=french
    Arrêtons je vous en prie de nous ridiculiser et de nous enfoncer en continuant à accuser tel ou tel de mensonge, nos adversaires doivent se frotter les mains devant une telle cacophonie chez les cathos.
    NB : si les commentaires étaient ouverts sur le site de Benoît et moi, j’y posterais bien sûr directement. Je passe par l’observatoire de la christianophie à défaut de pouvoir répondre directement.

  15. Avatar c dit :

    Si un prix (à caractère plus ou moins catholique) a été attribué à cette série, c’est un scandale et c’est donc très bien que l’on puisse le découvrir, que le prix ait été donné, retiré plus ou moins vite, ou pas du tout.
    Il est important d’avoir encore la capacité de s’indigner d’une telle erreur d’appréciation et d’un manque de professionnalisme de la part du jury qui s’est contenté d’un synopsis insuffisant ou d’un visionnage d’un épisode sans savoir ce qu’il en était (il ne s’agit pas d’enfoncer le jury, mais de montrer en tant que catholiques que l’on est vigilant et qu’on ne veut plus de ces accommodements sous couvert d’ouverture aux mondes des arts, en fait du système).
    L’on peut aussi s’indigner que ce réalisateur:
    – si c’est ce qui s’est passé, n’ait pas fait un synopsis suffisamment complet pour le jury comprenne le sens du film et qu’il n’ait pas insisté non plus pour que le visionnage des scènes les plus contraires à la réalité de l’Eglise catholique et à ce qu’elle enseigne, soit fait.
    – qu’il soit tellement coupé de la réalité catholique et du respect de la sensibilité des catholiques qu’il ne soit même pas posé de questions sur l’opportunité de présenter un tel film à un festival de ce type, voire qu’il ait cherché à le faire primer.
    – qu’il profite d’une liberté d’expression qui est désormais celle de blesser la sensibilité de croyants catholiques.

    Finalement même, en admettant que “benoit et moi” n’ait cru comprendre que le prix avait été retiré, l’on en a eu vent de cette histoire renversante grâce à lui, et là c’est très important d’en parler. Cette cacophonie a le mérite de faire remettre les pendules à l’heure, et peut permettre de repartir sur de bonnes bases. Sinon c’était du pas vu pas pris (prix ou non prix). L’on ne nettoie pas une maison, en mettant la poussière sous le tapis. C’est cela qui sert au contraire les adversaires.
    Par ce que le plus grave ce n’est pas d’avoir cru à tort que le réalisateur avait menti (vu la teneur du film l’on pouvait, en tant que non initié et seulement lecteur d’internet, le penser) mais c’est qu’il ait reçu ce prix.

  16. Avatar Cathelineau dit :

    Je viens de réaliser que BB sur Benoît et Moi a fait une grossière méprise en ne comprenant pas que Churchmen, indiqué comme ayant reçu le prix du meilleur film dans la dépêche de Zenith, n’était rien d’autre que le titre anglais d’Ainsi sont-ils. C’était pourtant clairement écrit : « Churchmen » (France) de Rodolphe Tissot / Zadig Productions. Tout ça n’est pas très sérieux…

  17. Avatar c dit :

    @cathelineau
    l’on ne doit pas lire les mêmes textes car pas vu cette “grossière méprise”! Et quant bien même comme déjà dit c’est cette série qui est d’abord mauvaise, que l’on soit d’accord ou pas avec les appréciations plus ou moins favorables au réalisateur qui aurait dit la vérité sur l’attribution d’un prix ou mentit un peu par omission d’un autre élément important (ou qu’il n’ait pas été prévenu de l’affaire).
    Par contre le titre en anglais est aussi une tromperie sur la marchandise!
    Car si en lisant le titre français l’on pouvait se dire que ce n’était pas innocent avec un sous entendu dans le sens d’une raillerie par rapport à la traduction française de Amen, ou bien encore que c’était par une colossale finesse linguistique pour dire voilà comment seront ceux qui fréquentent les séminaires français conciliaires, le titre en anglais englobe tous les hommes d’église!
    Le diable est aussi dans les détails…. Ne pas se tromper d’objectif! L’incident devrait être clos mais
    In cauda venenum!
    .. persevare diabolum

  18. Avatar Cathelineau dit :

    @ c
    “L’incident est clos” +1
    BB de Benoit-et-moi ayant pu nous expliquer très cordialement par MP, concentrons nous maintenant sur les vrais combats à mener, qui ne manquent pas !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services