La bonne leçon d’un musulman converti à Obama !


J’ai reçu dans la nuit d’une blogueuse (merci Élise !) la traduction en français d’une remarquable lettre ouverte qu’un jeune musulman converti vient d’adresser le 2 septembre, dans une vidéo, à Obama. Ce jeune musulman d’origine marocaine est bien connu comme « Frère Rachid ». C’est un chrétien évangélique que j’ai déjà observé dans les émissions hebdomadaires qu’il anime en arabe sur Al Hayat TV, une chaîne de télévision évangélique égyptienne, gratuite et en streaming sur internet. J’ai un peu remanié la traduction d’Élise, mais je la remercie du gros travail qu’elle a fait et qui est bien utile. Quelques minutes de bon sens…

Cher Monsieur le Président, avec tout le respect qui vous est dû, Monsieur, je dois vous dire que vous vous trompez sur l’EIIL [État Islamique d’Irak et du Levant]. Vous avez dit que l’EIIL ne parle au nom d’aucune religion. Je suis un ancien musulman. Mon père est un imam. J’ai passé plus de 20 ans à étudier l’islam. Je suis licencié en études religieuses, et je suis à mi-parcours de maîtrise d’études sur le terrorisme. Je peux vous dire avec certitude que l’EIIL parle au nom l’islam. Permettez-moi de vous corriger, Monsieur le Président. L’EIIL est une organisation musulmane. Son nom signifie “État islamique”. Donc, le nom même suggère qu’il s’agit d’un mouvement islamique. Son dirigeant, Abou Bakr Al-Baghdadi, est docteur en études islamiques. Je doute que vous connaissiez l’islam mieux que lui. Il était prêcheur et dirigeant religieux dans une des mosquées de Bagdad. L’EIIL a des milliers de membres qui sont tous musulmans. Aucun d’eux n’est d’aucune autre religion. Ils viennent de différents pays et ont un dénominateur commun : l’islam. Ils imitent le prophète de l’islam, Mahomet, dans tous les détails. Ils l’imitent en laissant pousser leur barbe, rasant leur moustache et dans leur manière de s’habiller. Ils suivent son commandement, dans les hadiths, de se différencier des infidèles, en portant leurs bracelets-montres à droite plutôt qu’à gauche. Ils appliquent la charia dans chaque partie de territoire qu’ils conquièrent. Ils prient cinq fois par jour. Ils ont proclamé un califat, qui est une doctrine centrale pour l’islam sunnite. Et ils sont volontaires pour mourir pour leur religion. Ils marchent, à la lettre, sur les traces du prophète de l’islam, Mahomet. Au fait, si vous voulez comprendre l’EIIL, lisez en entier la biographie de Mahomet par Ibn Hshâm. C’est le modèle de leur action.

Vous pensez que l’EIIL ne parle pas au nom l’islam parce qu’ils ont décapité un Américain et tué tous ceux qu’ils considèrent infidèles. D’une manière identique, le prophète de l’islam, Mahomet, décapita en un jour, entre 600 et 900 hommes adultes de la tribu juive des Banu Qurayza. En fait, décapiter est ordonné dans le coran, sourate 47 verset 4 qui dit : «  Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru, frappez-en les cous ». Ironiquement, la sourate est appelée « La sourate de Mahomet ». Tuer des prisonniers est aussi un ordre de Allah à Mahomet et à tous les musulmans. Il déclare: « Il n’appartient pas au Prophète d’avoir des captifs de guerre, jusqu’à ce qu’il fasse un massacre des ennemis d’Allah et les extermine » (coran 8, 67). Au fait, trois des femmes de Mahomet étaient des jeunes filles juives qu’il a kidnappées au cours de ses expéditions armées contre les minorités religieuses : l’EIIL ne se comporte pas différemment aujourd’hui.

Monsieur le Président, j’ai grandi au Maroc qui passe pour être un pays modéré. Pourtant, j’ai appris dès mon jeune âge, à haïr les ennemis d’Allah, spécialement les juifs et les chrétiens. Ils sont représentés aujourd’hui par Israël et par l’Occident, tout particulièrement le grand Satan : l’Amérique. J’ai prié cinq fois par jour, répétant la Fatiha, le premier chapitre du coran, demandant à Allah de ne pas me conduire dans le chemin de ceux qui sont égarés et ceux qui ont la colère d’Allah sur eux. Nous savions tous qu’il agissait des juifs et des chrétiens. Nous avons subi un lavage de cerveau pour tous vous haïr, dans nos pensées secrètes, dans nos prières, dans nos sermons du vendredi, dans notre système éducatif. Nous étions prêts à rejoindre n’importe quel groupe qui un jour vous combattrait et vous détruirait et ferait de l’islam la religion du monde entier comme le dit le coran.

C’est ce qu’on a enseigné à des millions de personnes comme moi.  Monsieur le Président, c’est un fait avéré. Heureusement, devenu adulte j’ai choisi de devenir chrétien et de quitter l’islam, car je crois que Dieu est amour. D’autres ont aussi quitté et quittent tous les jours l’islam et choisi d’autres voies pour vivre. Tous souffrent aujourd’hui car, encore une fois, Mahomet a dit : «  Quiconque change sa religion, tuez le ! » (Sahih Boukhari, livre 88 hadith 5). J’ai quitté le Maroc et ses persécutions. J’ai eu de la chance. D’autres, dans le monde musulman, n’ont pas eu la même chance. Ils paient un prix élevé, de bien des manières, pour avoir leur liberté un jour.

Je vous demande, Monsieur le Président, d’arrêter d’être politiquement correct, d’appeler les choses par leurs noms. L’EIIL, Al Qaïda, Boko Haram, Al Shabaab en Somalie, les Talibans et leurs marques sœurs, sont tous fabriqués dans l’islam. Tant que le monde musulman n’agira pas sur l’islam et ne séparera pas la religion et l’État, ce cycle sera sans fin. Tant que vous n’agirez pas à la racine du problème, nous ne ferons qu’agir sur les symptômes. L’EIIL n’est qu’un symptôme. S’il disparaît, d’autres IEIIL naîtront sous d’autres noms.

Vous pourriez demander alors, pourquoi l’EIIL tue d’autres musulmans ? La réponse c’est qu’il les considère comme infidèles et non musulmans. Savez-vous que toutes les écoles dans l’islam sont d’accord pour considérer que si un musulman arrête de prier il doit lui être demandé de se repentir et s’il ne le fait pas, il doit être tué (Sahih Moslem, livre 5, hadith 321). Savez-vous que Mahomet tenta de brûler ses propres compagnons quand ils arrêtèrent de venir aux prières ? Donc tout ce qui fait qu’un musulman peut être qualifié d’infidèle, constitue une raison pour le tuer, même le fait de négliger de prier. Si l’islam n’est pas le problème, alors comment se fait-il que parmi les millions de chrétiens au Moyen-Orient pas un seul, jusqu’à présent, ne se soit fait exploser pour devenir un martyr, alors qu’ils vivent dans les mêmes conditions économiques et politiques, et même pires ? Pourquoi beaucoup de musulmans en Occident ont aussi rejoint l’EIIL si l’islam n’en est pas la raison ? Pourquoi même des convertis récents à l’islam sont-ils devenus terroristes ?

Monsieur le Président, si vous voulez vraiment combattre le terrorisme, alors combattez-le à la racine. Combien de cheikhs saoudiens prêchent la haine ? Combien de chaînes de télévision islamique endoctrinent-elles de gens et leur enseignant la violence à partir du coran et des hadiths ? Combien de sermons du vendredi sont prononcés contre l’Occident, la liberté et la démocratie ? Combien d’écoles islamique produisent des générations d’enseignants et d’élèves qui croient au djihad, au martyr, et au combat contre les infidèles ? Et enfin, combien de sites internet ont été créés par des gouvernements, vos alliés, dont des cheikhs émettent des fatwas contre les droits humains fondamentaux. Si vous voulez combattre le terrorisme : commencez par là.

Au fait, je ne donne pas mon nom complet parce que l’islam est, entre guillemets, une “religion de paix”. Je suis connu dans le monde entier comme Frère Rachid, et je vous implore de vous impliquer pour les droits humains internationaux et le futur de la démocratie. Je dis la vérité sur la menace réelle que nous devons tous affronter. Avec mes meilleures salutations.

Source : blogue elisseievna (5 septembre)

22commentaires
  1. Sylvie

    6 septembre 2014 à 19 h 42 min

    Bouleversant.
    Bouleversant message par sa tranquille sincérité qui dénonce l’horrible vérité sans haine et au risque de sa vie.
    Frère Rachid, merci d’avoir parlé ainsi. Puissiez vous être entendu .

    Répondre
  2. Charlotte Parc

    6 septembre 2014 à 22 h 00 min

    Courageux pasteur qui sait qu’il risque sa vie en tant qu’apostat de l’islam.
    Seigneur garde-le !
    Permets qu’il ait une grande influence sur le monde musulman, où tant et tant de personnes dépérissent de soif en attendant l’eau pure de Ta Parole.
    Merci Seigneur pour de tels ouvriers, envoies-en autant que nécessaire dans cette immense moisson !

    Répondre
  3. Françoise

    6 septembre 2014 à 22 h 04 min

    Ce message serait à envoyer au Vatican, à la CEF et leurs homologues dans toute l’Europe, à tous les évêchés, imprimé tel un tract et distribué à travers toutes les paroisses au plus grand nombre de personnes possible, chrétiennes ou non. Car malgré les pires horreurs du XXIe siècle, certains dorment encore et font de doux rêves.
    Pour nous réconforter, oui, des musulmans se convertissent et celui-ci a parlé, merci à lui.

    Répondre
  4. pascal

    7 septembre 2014 à 6 h 53 min

    Tres bel article plein de verites. Le probleme c est que Obama sait deja tout cela et qu il cherche quand meme a faire deculpabiliser lislam etant lui meme pro musulman sinon musulman tout court. Il semble que nous devrions attendre l election d un president republicain pour venir vraiment a bout de ce fleau

    Répondre
    • Jean Ferrand

      7 septembre 2014 à 7 h 23 min

      Vous vous trompez, malheureusement, pascal. Un président républicain serait pire que les démocrates. Les républicains sont à bloc contre le régime syrien qui est contre les djihadistes… donc ils sont pour les djihadistes.

      Quant à ce pasteur rachid, il est plein de bonne volonté mais il enfonce des portes ouvertes, son discours est inefficace et tombe à côté de la plaque : l’EIIL est évidemment musulman mais il n’est pas tous les musulmans, nuance. Il y a des musulmans qui sont contre.

      Répondre
      • Ilyas

        7 septembre 2014 à 10 h 26 min

        Et où sont ces musulmans dont vous parlez ? Dans les rues en train de manifester contre EI ? Font ils des vidéos comme Frère Rachid pour dénoncer l’Islam ? Êtes vous leur porte parole? Ca suffit d’excuser la majorité musulmanne soi disant “pacifistes” qui n’attend que leur heure por prendre les armes et le pouvoir.

        Répondre
        • Jean Ferrand

          7 septembre 2014 à 13 h 04 min

          Ces musulmans dont je parle ? Les kurdes et les peshmergas, l’armée irakienne, le gouvernement syrien d’Hafès El-Assad, le gouvernement égyptien de Sissi, le communauté musulmane de Nantes qui a pris officiellement position contre les djihadistes d’Irak, etc…

          Répondre
          • Gérard Prime

            8 septembre 2014 à 10 h 37 min

            Monsieur Jean Ferrand
            Non seulement vous déffender bien vos copins! Vous faite vraiment figure de avocat du “Diable” et vous nous prenez pour des imbeciles et pour changer un peut pour des “Idiots” vous sentez le prédateur en peau de moutons…Bonne lecture!

          • ILYAS

            8 septembre 2014 à 11 h 20 min

            Monsieur Jean Ferrand, vous faites beaucoup d’amalgames dans vos remarques. Renseignez-vous avant. Pour votre information, les peshmergas sont aussi des kurdes. Ce sont ceux qui avaient promis aux chrétiens qu’ils seraient protégés s’ils se rassemblaient à Mosul. Ce sont eux qui n’ont pas combattu ISIS lorsque la ville était attaquée. Les kurdes ne veulent pas de ces chrétiens et ne veulent pas qu’il s’arment pour se défendre. Ces mêmes kurdes sont les descendants des kurdes qui ont perpétré le massacre et génocide contre les chrétiens en 1915. S’ils combattent, ils le font pour défendre leur territoire et en acquérir pour l’indépendance de leur propre pays, Kurdistan. Tandis que L’armée iraquienne a abandonné les minorités chrétienne, yézidi et Turkmen.
            Mettez-vous à jour, Hafès-ElAssad et décédé il y a bien longtemps. Vous voulez dire sans doute son fils Bachar. Lui, il est occupé à défendre courageusement son propre pays contre ISIS et les « rebels » et l’Ouest. Le gouvernement égyptien de Sissi s’est courageusement défendu contre les frères musulmans et Obama qui défend la cause de l’Islam (tout comme vous on dirait).
            Quant à la communauté musulmane de Nantes, vous devez apprendre à lire entre les lignes des propos des communiqués officielles musulmanes. Lisez ceci pour un exemple pour comprendre de de quoi je parle :
            https://www.christianophobie.fr/breves/etat-islamique-le-grand-mufti-darabie-saoudite-denonce-les-massacres-de-musulmans-pas-ceux-des-chretiens

  5. JEAN PN

    7 septembre 2014 à 7 h 46 min

    Frère Rachid dit qu’il faut combattre le mal à la racine. Peut-être faudrait-il commencer par Obama …

    Répondre
    • Jean Ferrand

      7 septembre 2014 à 10 h 00 min

      Vous voulez remplacer Obama par Mac Cain ? Il serait pire. Ne parlons pas d’Hillary : c’est la grande prêtresse du printemps arabe, la chantre de l’islamisme, qu’elle le veuille ou non.

      Répondre
      • georges

        7 septembre 2014 à 12 h 32 min

        Vous avez tout à fait raison Mr Ferrand Ajoutons y le soutien aux oligarques prédateurs et aux neo nazis de Kiev nos gouvernants sont ils fous?non les néo troskystes sont très influents avec leur politique du pire : anti russe, anti chrétienne(orthodoxe et catholique) anti classe populaire(les sans dents) avec la violence absolue et la dissimulation comme armes Relisons la révolution d,octobre et Trosky

        Répondre
  6. Sylvie

    7 septembre 2014 à 8 h 38 min

    @JEAN PN
    Est-ce que je complète votre pensée en disant que si la racine du Mal islamique est Obama, il ne faut pas oublier l’autre racine , Israël ?

    Répondre
    • ILYAS

      8 septembre 2014 à 14 h 58 min

      Pourquoi faites vous référence à l’Israël comme étant une autre racine du Mal islamique ? En quoi l’Israël est responsable ?

      Répondre
    • Patrick

      10 septembre 2014 à 5 h 19 min

      Regerdes d’abord dans ton miroir.Et va sur place avant de dire des grossièretés aussi affligeantes…

      Répondre
  7. Edwige

    7 septembre 2014 à 21 h 38 min

    quoi ISRAEL ? Vous ne trouvez pas qu’on leur a fait assez de mal, tant à travers les siècles en oubliant que le Christ était juif et en 40 !! ISRAEL est actuellement notre rempart à nous les occidentaux, sans eux, il y a longtemps que nos pays auraient la charia !

    Répondre
    • Sylvie

      8 septembre 2014 à 8 h 32 min

      Je ne sais pas si Israël, ce minuscule pays, est un rempart , mais il est un magnifique exemple de démocratie, de liberté et de courage

      Répondre
    • Gérard Prime

      8 septembre 2014 à 8 h 35 min

      @ Edwige
      Le grand ennemi mortel de l’humanité ce n’est pas Israel mais bien l’Islam avec ses coupeurs de têtes et ses sadiques sanguinaires le comble de l’horreur n’es ce pas M. jean Ferrand!!!

      Répondre
  8. louis

    8 septembre 2014 à 21 h 21 min

    Vous avez sans doute raison.Il faut bien attaquer le mal par la racine.Hélas je pense qu’il faudra dabord commencer par trouver “la racine de cette racine” parceque je pense qu’elle est tentaculaire,ou nombreuses si vous voulez.
    Hummmm,selon vous,il faut commencer par où

    Répondre
  9. Christine

    26 juin 2015 à 9 h 43 min

    Bonjour frère Rachid
    le Seigneur revient bientôt ! Laissons Obama, tous les autres gouvernements, état islamique ou autres perdus. L ennemi se déchaîne sachant qu’il lui reste peu de temps. Il faut que ces choses arrivent ! Hatons Son retour. Apocalypse, 22:11 – Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. se purifie encore.

    Répondre
  10. nimbus

    14 octobre 2015 à 12 h 43 min

    l’islam est “la voiture balai” du rebut de l’humanité.

    Répondre
  11. Wafa

    20 novembre 2015 à 0 h 36 min

    Courage frère rachid

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3231 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter