Australie : un chanteur dénonce la tragédie des chrétiens d’Irak


NounChanteur talentueux et reconnu par les professionnels – il fut élu « vedette de l’année » en 2013 dans son pays –, Ramos Jakob est un artiste australien mais d’origine assyrienne, une origine qu’il n’a, non seulement, pas oubliée mais dont il chante la tragédie qui est celle des chrétiens d’Irak, dans une chanson puissante, Under Fire (sous le feu) qu’il a écrite et dont on peut voir le “clip” depuis le 22 janvier (merci K. O. pour ce signalement). Les communautés chrétiennes assyro-chaldéennes en Australie, comptent plus de 60 000 personnes. Je vous laisse découvrir – comme je viens de le faire, car je ne connaissais pas ce chanteur avant ce dimanche matin… – la voix de ce chanteur, son noble engagement et la force de la mise en scène de ce “clip”. Je suis un peu moins convaincu par certaines chorégraphies qui l’accompagnent, mais les danseurs portent sur le dos de leurs vareuses militaires le célèbre “noun”, alors…

9commentaires
  1. Maysie

    25 janvier 2015 à 8 h 47 min

    Il exprime une juste colère, il me semble.

    Répondre
  2. Jean-M

    25 janvier 2015 à 11 h 48 min

    Merci, Seigneur…Sois béni et glorifié…..

    Répondre
  3. angel

    26 janvier 2015 à 8 h 14 min

    Bjr Daniel et à vous lecteur Très émouvant mais je suis désolé pour ceux qui ne comprennent pas la langue de Shakespeare serait il possible de leur faire traduction sur la vidéo ???les images sont parlantes certes mais le texte l’est encore plus bnne jnée

    Répondre
  4. Alexandra

    26 janvier 2015 à 8 h 50 min

    Oui; il s’ agit d’ un noble engagement, comme vous écrivez. L’ art, meme avec un aspect visiblement et inévitablement commercialisé, au service de l’ humanisme.

    Répondre
  5. Jean-Marie

    26 janvier 2015 à 9 h 38 min

    Ramos Jakob pourrait être invité pour faire une tournée en France…non ?

    Répondre
    • Kim

      26 janvier 2015 à 18 h 44 min

      Mais Hollanduille va s ‘y opposer.

      Répondre
  6. Pacem

    26 janvier 2015 à 19 h 50 min

    St Luc 19
    …39 Quelques pharisiens, du milieu de la foule, dirent à Jésus: Maître, reprends tes disciples. 40 Et il répondit: Je vous le dis, s’ils se taisent, les pierres crieront !

    Répondre
  7. Gilberte

    26 janvier 2015 à 20 h 12 min

    La guerre détruit le capital culturel du pays, on aperçoit des sculptures de palais assyriens; dimanche dans les églises, on a lu un passage du livre de Jonas: comment Ninive fut sauvé après un appel de Jonas. Au milieu du champ de ruines les victimes de la barbarie contemporaine d’abord couchés se relèvent pour exprimer colère, peine , ils sont debout!!

    Répondre
  8. Martinjl

    9 octobre 2016 à 12 h 04 min

    Allah est Belzébuth, Dieu nous pardonnera si nous sommes amenés à le combattre par les armes. Nous devons tout faire pour libérer ces populations des griffes des supots de Satan. Si vous croyez en Dieu alors vous croyez que le diable existe!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3317 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter