Non classé

Ethiopie : l’incroyable pardon

Article précédent
Après Asia Bibi, Agnès Nuggo
24 février à 18:48
Commentaires (8)
  1. Avatar Véronique dit :

    … bon, oui… mais une attitude qui ne va pas convaincre le musulman (lequel,soyons honnête, n’a pas beaucoup de scrupules non plus à tabasser sa femme enceinte, cela se trouve chez des stars de nos contrées), qu’il a mal agi.Et qu’il devrait se repentir. Et qu’il ne faut pas recommencer.
    .
    Faudrait aussi expliquer à certaines personnes que ce sont souvent les victimes autodésignées qui créent les bourreaux (et qui entraînent donc leurs frères, autres créatures de Dieu, vers le Mal !)

  2. Avatar Benoit dit :

    Véronique, je te rejoins assez sur ton raisonnement.
    .
    Le don de notre pardon à nos bourreaux est une demande du Notre Père. Comme quoi il n’est pas du tout évident. Ce pardon une fois donné ne peut de toute façon être reçu que lorsque l’agresseur reconnaît sa faute.
    .
    Et pour cela un procès et un jugement à la hauteur du crime est un minimum.
    .
    Maintenant, il y a la question de l’exemplarité. Si le criminel n’est pas puni justement pour son crime, la “justice” incite implicitement à recommencer tout témoin de cette impunité.
    .
    Et quand ces crimes se reproduisent en masse, cela devient un fléau qu’il faut combattre avec violence.
    .
    Voilà comment une démocratie bâtie sur la justice rendue au nom du peuple et la liberté mais qui oublie de faire justice à ses citoyens appelle l’arrivée d’un régime plus fort sous peine de voir venir la tyrannie des violents.

  3. Avatar Benoit dit :

    Que l’individu pardonne, c’est digne et honorable.
    Que l’état condamne et punisse c’est son devoir.

  4. Avatar Valentin dit :

    Le pardon est une chose, la justice en est une autre…

  5. Avatar philippe dit :

    Tu as raison valentin; le bible dit la même chose que toi.

  6. “Cherchez le Royaume de Dieu et Sa Justice” disait le Christ.L’ancien testament insistait beaucoup sur la notion de justice à travers la loi de moise.Jésus est arrivé et a institué la loi d’amour.Jésus disait aimez vos ennemis car celui qui n’aime que sa famille et ses amis n’a aucun mérite.Aimer ses ennemis signifie pardonner, car la haine de ses ennemis ne produit que des catastrophes.La haine se nourrit de la haine et la violence se nourrit de la violence.Le seul remède pour combattre la haine est de pardonner à ceux qui nous ont offensé et d’agir bien envers ceux qui agissent mal contre nous.Jésus a pardonné à ceux qui l’ont cloué sur la croix.”Père, pardonnes leur car ils ne savent pas ce qu’ils font”.

  7. Pardonner est la chose la plus difficile à faire sur terre surtout quand on nous a fait beaucoup de mal.Pardonner est un acte surhumain mais nécessaire.Jésus connaissait bien ses congénères mais leur demandait d’etre parfait comme notre Père Céleste est parfait.Le fait de faire des efforts cha

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services