La Une

Leader Vocal : le groupe de Rap qui combat la christianophobie

Commentaires (11)
  1. Maurice dit :

    Le temps passe et rien ne change dans l’esprit !
    Là, un groupe de RAP fait une vidéo sur la répression christianophobe, nous aurions pu faire de même il y a cinquante ans et plus. Comme quoi rien ne change vraiment.
    Quand y aura-t-il des chrétiens qui referont des ordres guerriers ?
    Évidement, il va y avoir des pisses froid pour dire que ce n’est pas une solution, mais la solution est-elle dans tendre l’autre joue ? (ce que je n’ai jamais fait) n’est-ce pas de dire :
    un œil = les deux yeux ; une dent = toute la gueule ! (sans aller jusqu’à Dieu reconnaîtra les siens)
    Bien sûr c’est extrême ! Mais nos adversaires ne le sont-ils pas ?

    1. Mylene dit :

      Je pense parfois comme toi Maurice et meme de plus en plus souvent, mais je me demande parfois si nous devons jouer le jeu du mal car je pense que c’est ce qu’il attend, et n’est il pas dit que celui qui tue par l’epee perira par l’epee? Ainsi n’est il pas ecrit aime vos ennemis?
      Dans ce sens je conseille d’aller voir l’excellent film Je te “los Cristeros” ( http://www.cristeros-lefilm.fr ) qui a mon sens pose la question de la voie à choisir dans le combat contre le mal et particulièrement les persecutions :doit on choisir la voie du pêtre interpreté par Peter O’Toole, celle de l’enfant Joselito (engagé chez les cristeros mais mort en martyr) ou celle des cristeros ( prêtres, chretiens et personnes attachées à la liberté qui prennent les armes). L’issue de cette revolution et la position de l’Eglise est interessante.
      Mais la postion du Christ est dans l’evangile : à nous de la trouver et de demander pardon en nous reconnaissant pecheur car l’esprit est ardent mais la chair est faible. Je suis personnellement très tenté en ces moments difficiles et derniers temps de prendre les armes.

    2. Charlotte dit :

      @Maurice
      Les adversaires de Jésus-Christ ont été des “extrêmes” ; ils ont vociféré : “A mort ! A mort !” devant Pilate qui voulait le relâcher, ne voyant en son attitude aucun motif de condamnation. Ils lui on préféré le gangster Barabbas.
      Avant cela, lors de son arrestation, Jésus a fait rengainer son épée à Pierre : “Celui qui tue par l’épée, périra pas l’épée .”
      Jésus a-t-il levé l’armée d’anges qui aurait pu le délivrer en un clin d’œil au vu et au su de tous dans cette situation dramatique pour Lui ?
      Qu’a répondu à Pilate qui le questionnait sur son attitude ? Tout d’abord, rien, Il s’est tu. Puis à la question : “Ne sais-tu pas que j’ai le pouvoir de te condamner ou de te relâcher ?” Il a dit “Tu n’aurais aucun pouvoir sur moi s’il ne t’avait été donné d’en haut ” et un peu plus tard sur la croix : “Père, pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. ”

      N’auriez-vous pas prêté attention à ces paroles à l’office d’hier ?*

      Si vous êtes disciple de Jésus-Christ, Maurice, ne conviendrait-il pas que vous l’imitiez, dans vos pensées et dans vos paroles, dans vos écrits autant que dans vos actes ?
      Pensez-vous que notre Dieu tout-puissant soit ignorant de la persécution que subissent nos frères et sœurs de par le monde ? Qu’Il soit sourd et insensible à leurs malheurs, à tous les drames qu’ils vivent et à nos supplications réitérées ?
      « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel ». (Es 55, 8)

      Le mystère du mal ne nous sera révélé qu’auprès du Père.

      Nous avons, nous ici bas, à nous efforcer d’imiter son Fils Bien Aimé dans toute notre vie.
      Ce n’est pas facile, je vous l’accorde. Mais c’est un devoir. Ce n’est même pas pour “gagner notre paradis”, mais c’est parce que nous avons été sauvés par Son ineffable grâce que nous avons à cœur de Lui plaire autant que nous en sommes capables ; nos capacités sont extrêmement faibles et bien trop souvent nous tombons, nous péchons, nous le renions, mais avec Sa grâce, avec l’Esprit dont Il remplit nos cœurs et nos corps, nous pouvons nous efforcer d’imiter Jésus et de le servir selon les dons qu’Il a mis en nous.

      Pas de nous venger de nos ennemis. Laissons Dieu seul juge. “A moi la vengeance, à moi la rétribution,” dit le Seigneur (Rom 12,19)
      Mais de prier pour eux “Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,” (Mat 5,44)

      Choisissez, Maurice, qui vous voulez suivre ! Jésus ? ou votre cœur accablé ?

      * Pour les lecteurs de ce blogue qui me liraient à retardement, j’ai écrit ce post le Samedi Saint 2014, lendemain du Vendredi Saint donc.

    3. Romain dit :

      Maurice, tendre l’autre joue ne signifie pas inviter votre agresseur à vous frapper à nouveau, qui plus est pourquoi sur l’autre joue ? non la signification est de discuter avec l’adversaire en tendant une autre face, celle de la parole, de l’argumentation. En effet, en hébreu il y a dans l’expression tendre l’autre joue un jeu de mot, car joue et mâchoire se traduisent par un seul et même mot et la mâchoire sert à articuler.
      C’est d’ailleurs ce qu’a fait le Christ devant le grand prêtre puisque lorsque le soldat le gifle sur la joue il ne tend pas l’autre pour se faire frapper mais réplique en tendant l’autre “mâchoire”, celle de l’argumentation : si j’ai mal agi, dit ce que j’ai fait de mal, sinon pourquoi me frappes tu ?

  2. Alban dit :

    En réponse à votre commentaire @Maurice, je fais partie de ces pisse froid comme vous les appelez.
    Tendre son autre joue ne signifie en rien se laisser insulter sans rien faire et se laisser humilier en approuvant, mais au contraire lutter perpétuellement contre les attaques. Cela ne fait que nous dire que malgré les coups et attaques, nous sommes la, nous recevons les coups certes, mais nous restons debout, par la force de la prière, et de l’amour qui nous anime.
    Quant aux ordres guerriers, l’instinct purement humain nous ferait nous lancer dans cette aventure, mais est ce vraiment le but de notre foi? Devons nous maîtriser le monde par la force?
    En ce temps pascal, prenons plutôt le temps de prier pour ces âmes offensées et de ce fait bien trop souvent offensantes. “Père, pardonne leur, ils ne savent ce qu’ils font”

  3. Charlotte dit :

    Mille fois merci M. Hamiche d’avoir retransmis cette vidéo.
    Moi non plus, à 65 ans, le rap n’est pas ma tasse de thé.
    Mais ces jeunes de Leader Vocal mettent tous leurs talents et dons à servir Dieu comme ils sentent qu’ils peuvent le faire. Ils touchent ainsi des personnes que nous les “vieux” ( excusez le terme, mais je pense que, vous et moi, sommes à peu près de la même génération) ne savons pas, ne pouvons pas toucher.
    J’ai remis 3 fois la vidéo en marche, une fois pour voir ce que c’était, une fois pour regarder les images en faisant abstraction du son et des sous-titrages et une fois en fermant les yeux pour écouter les paroles. J’avoue ne pas avoir tout pu comprendre, mais la plus grande partie, oui .
    Avez-vous vu sur leur page Facebook qu’ils ont mis un nouveau lien le 18 avril
    https://www.facebook.com/pages/Leader-Vocal-Official/479435475506390
    car ils se sont rendu compte après leur premier post qu’une image ne concernait pas la persécution chrétienne et qu’ils ont décidé de la retirer par honnêteté.

    Merci Seigneur pour ces jeunes sensibles à la persécution de nos frères et sœurs, merci pour leur talent et le travail qu’ils font pour cette cause. Merci pour le formidable encouragement qu’ils envoient ainsi à nos frères et sœurs persécutés.

    “Toujours debout” pour moi renvoie à ces paroles de l’apôtre Paul dans sa lettre au Corinthiens
    “Mais nous portons ce trésor spirituel en nous comme en des vases d’argile, pour qu’il soit clair que cette puissance extraordinaire vient de Dieu et non de nous. Nous sommes accablés de toutes sortes de souffrances, mais non écrasés ; inquiets, mais non désespérés ; persécutés, mais non abandonnés ; jetés à terre, mais non anéantis. Nous portons sans cesse dans notre corps la mort de Jésus, afin que sa vie se manifeste aussi dans notre corps. Bien que vivants, nous sommes sans cesse exposés à la mort à cause de Jésus, afin que sa vie se manifeste aussi dans notre corps mortel. Ainsi, la mort agit en nous pour que la vie agisse en vous.”( 2 Cor 4,7 à 12)

    et aussi à ces autres paroles toujours de Saint Paul :
    “Qui nous séparera de l’amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée ? “Rom 8,35

    et encore celles-ci de l’auteur de l’épitre aux Hébreux
    “Ayez les regards sur Jésus qui a souffert la croix, méprisé l’ignominie, s’est assis à la droite du trône de Dieu. Considérez en effet celui qui a supporté contre sa personne une telle opposition de la part des pécheurs afin que vous ne vous lassiez pas, l’âme découragée. Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang en luttant contre le péché.” (Héb 12,2-4)

    “TOUJOURS DEBOUT” , oui, malgré tout.
    Malgré 2000 ans de persécutions …parfois même, pour notre plus grande honte, intra – chrétienne.

  4. patrick dit :

    cette jactance, tout en sophismes, est dérisoire et ridicule ! combattons le mal, en dénonçant ceux qui refusent de se battre. Par Saint Michel & Saint Georges, combattons la lacheté ! Haut le glaive !

    1. Charlotte Parc dit :

      @patrick
      Que voulez vous dire ?
      De quels sophIsmes parlez-vous ?
      Pourquoi ce mépris du travail de ces jeunes que vous qualifiez de “jactance” qui produisent pourtant ce qu’il peuvent faire de meilleur selon leurs dons et capacités ?
      Que faites-vous, vous “patrick” CONCRÈTEMENT contre la christianophobie et la persécution dont souffre si gravement nombre de nos frères et sœurs sur toute la surface de la terre ?
      Quel est votre glaive ? Où le portez-vous ?
      Qui sont ceux qui refusent de se battre ?
      Pensez-vous être plus efficace qu’eux par vos incantations (magiques ?) à St Georges et Saint Michel ?
      Moi, je préfère m’adresser au Bon Dieu qu’à ses Saints ! Je sais qu’Il m’écoute. Jésus et l’Esprit Saint sont mes avocats auprès du Père.
      Et je choisis de ne jamais déprécier le travail, même petit, que peuvent faire mes frères et sœurs dans la foi pour aider, même seulement parfois -souvent- “que” par la prière, ceux qui, persécutés,souffrent pour l’Amour de Jésus.

      Merci à M. Hamiche d’avoir initié et de maintenir ce blogue contre la christianophobie. En voilà un glaive nécessaire et efficace. En voilà un outil qui n’a rien de dérisoire ni ridicule. En voilà un soldat qui ne refuse pas de se battre. Encore merci !

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »