Les c… ça ose tout, c’est à cela qu’on les reconnaît…


Voyez ce reportage tourné en Autriche dans la cathédrale – s’il vous plaît – de Wiener-Neustad. Les bras m’en tombent… Je suis incapable d’un seul commentaire. Si ce n’est de rappeler à ces irénistes autrichiens qui ont failli être islamisés en 1529 et 1683, que c’est un jeune musulman qui a bouté le feu à leur cathédrale de Wiener-Neustad en mars de cette année (1 million d’€ de dégâts !)… Quand on songe au sort qui est réservé aux chrétiens d’Orient, l’attitude de ces chrétiens d’Occident est à vomir…

48commentaires
  1. Valerio

    5 décembre 2012 à 18 h 57 min

    Effrayant ! Il y aurait tant à répondre à plusieurs des propos qui sont tenus dans la vidéo ! On peut comprendre l’intention louable de tentative de connaissance mutuelle pour mieux vivre ensemble mais … Mais ce que l’on voit là, Dieu (des Chrétiens !) dans la Bible l’appelle de la prostitution (et autres joyeusetés !) Il serait bon que la hiérarchie catholique rappelle à ces cathos autrichiens qu’il n’y a en aucun cas un point commun quelconque entre islam et christianisme, et que Allah et Jésus-Christ n’ont rien en commun .

    Répondre
    • sanchez

      6 décembre 2012 à 10 h 20 min

      tout cela n’est que simagrée, il y a 83 ans que je suis catholique,ayant enseigné le cathéchisme aux enfants et en plus donnée plus de dix sept ans à l’église de ma commune, je ne comprends plus cette façon de nous faire admettre que nos religions sont semblables simplement parce qu’il ne croit comme nous à un seul Dieu, cependant s’est bien ce qui nous sépare, pour eux nous sommes des impies à cause de Jésus que nous considérons comme fils de Dieu et Dieu lui même, c’est-a-dire homme et Dieu, il considère celui-ci comme un prophète bien après le leur Mahomet, je n’aime pas cette façon de caresser dans le sens du poil, au juste pour quoi, pour avoir la paix où s’attirer leurs bonnes grâces, j’ai lu un livre vendu par un site catholique”la Bible et le Coran”j’ai tout compris, ils ne veulent que conquérir l’Europe et tous les moyens sont bons.

      Répondre
      • Struyven

        6 décembre 2012 à 13 h 50 min

        Vous avez raison étant donné que dans le Coran, il leur est dit que tous les moyens étaient bons pour qu’il n’y ait plus que de braves musulmans……ne pas hésiter à employer l’hypocrisie, le mensonge, la peur, les vindictes, les appels à la haine contre les chrétiens, ainsi que les intimidations, les tortures et les massacres. Moi aussi, j’avais rêvé d’un VIVRE ENSEMBLE, mais cela est impossible lorsque l’on côtoie ce genre de personnes !

        Répondre
      • KLODANRI

        10 décembre 2012 à 0 h 43 min

        OUI, par tous les moyens… y compris la ruse, pour accéder à un certain ” Paradis ” où les hommes Martyrs pourrons déflorer sept vierges par jour ( elles se reconstituent automatiquement ) .. C’est dans le KORAN, j’ai les références si vous voulez…
        Courage.

        Répondre
  2. messager

    5 décembre 2012 à 19 h 31 min

    CELA part d’un bon sentiment !!je le conçois !
    mais le problème est sous jacent !
    En effet la religion musul n’accepte guère les autres et préconise de les égorger (comme des cochons) s’ils ne se convertissent pas
    Le Coran est un amalgame de religions telles :
    L’Égypte ancienne (adorateur de la lune ) de l’ancien testament et du nouveau
    ensuite un peu de leur haine envers les femmes et le tour est joué !!une religion venant du fin fond des âges est née !

    Répondre
  3. Michel68

    5 décembre 2012 à 19 h 52 min

    Le réveil sera cauchemardesque pour ces chrétiens naïfs, ou stupides.

    Répondre
  4. Pagès

    5 décembre 2012 à 22 h 03 min

    Si “Il n’est pas permis de concélébrer l’eucharistie avec des ministres d’autres Eglises et communautés ecclésiales” (Directoire oecuménique, n°104), comment penser que cela puisse être possible avec des non-baptisés, et a fortiori avec des musulmans ?

    http://www.youtube.com/watch?v=cJPIVp44ykY&feature=player_embedded

    “Ne formez pas d’attelage disparate avec des infidèles. Quel rapport en effet entre la justice et l’impiété ? Quelle union entre la lumière et les ténèbres ? Quelle entente entre le Christ et Béliar ? Quelle association entre le fidèle et l’infidèle ? Quel accord entre le temple de Dieu et les idoles ? Or c’est nous qui sommes le temple du Dieu vivant, ainsi que Dieu l’a dit : J’habiterai au milieu d’eux et j’y marcherai ; je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. Sortez donc du milieu de ces gens-là et tenez-vous à l’écart, dit le Seigneur. Ne touchez rien d’impur, et moi, je vous accueillerai. Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant.” ( 2 Co 6.14-18)…

    http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/chrstuni/general-docs/rc_pc_chrstuni_doc_19930325_directory_fr.html

    Répondre
  5. Pagès

    5 décembre 2012 à 22 h 13 min

    Daniel,

    Toi qui as les bras longs, merci de signaler à Rome cette abomination !

    Répondre
  6. Pingback: Le fou du Roi Louis XVII » Blog Archive » Vite ! Un Bourbon-Habsbourg, descendant de Louis XVII, fils de Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette ! |

  7. Mizette

    6 décembre 2012 à 7 h 27 min

    Je crois savoir que J.P. II avait le même raisonnement. Les musulmans étaient des croyants, comme nous, catholiques, c’est pourquoi le Secours Catholique les aide de toutes ses forces, à coup d’aides pécunières et de colis, évidemment, il n’y a que cela qui compte, pour eux. (mes musulmans)
    Personne ne comprend que les musulmans veulent se rapprocher pour mieux nous supprimer, physiquement, s’entend ?

    Répondre
    • chamoisdor

      6 décembre 2012 à 21 h 26 min

      Je ne suis pas sûr que tous les musulmans aient vraiment envie de nous supprimer physiquement. C’est propager une haine gratuite.
      Qu’ils aient l’instinct de conquête, je le pense sérieusement, comme toute personne aimerait que les autres se convertissent. Un peu farouchement. Je pense que beaucoup rêvent à un monde de paix. Mais que d’autres musulmans veulent rendre effectives des paroles de soumission aux meurtres.

      Répondre
      • Sage

        8 décembre 2012 à 19 h 10 min

        Chamoisdor, Vous n’êtes pas sûr que les musulmans aient vraiment envie de nous supprimer physiquement ? Que faites-vous des chrétiens, des moines qui se font égorger par des islamistes au Moyen-Orient ? Des églises détruites ? Que pensez-vous des agressions en France ? Comme cette petite de 15 ans qui a eu les jambes coupées parce qu’une FATOU l’a poussée volontairement sous les rames. Qu’en penser, sinon la haine de l’Occident et de son peuple catholique ? Les jeunes sont endoctrinés comme Mohamed Merah et ce n’est pas un leurre.

        Répondre
  8. PLC

    6 décembre 2012 à 7 h 36 min

    Juste pour être rassuré, dans le même temps, des prédicateurs chrétiens sont invités dans les mosquées ?

    Répondre
  9. mouillac

    6 décembre 2012 à 7 h 59 min

    Nous sommes donc confronté à tenir en même temps “la Charité” et “la Vérité”…… et donc il faut prier pour TOUT ces personnes qui mélangent TOUT Charité=Vérité!!!!!!
    Ils ont tellement peur de dire la Vérité qu’Ils ne gardent que la Charité……..
    A nous de nous appuyer sur la Vérité pour nous diriger vers la Charité tout en sachant que SEUL notre Seigneur pourra tenir les deux dans sa main.
    Et Il sera vainqueur.
    Philippe Mouillac

    Répondre
  10. milliearuna

    6 décembre 2012 à 8 h 11 min

    Je suis d’accord avec tous les commentaires, sauf le dernier qui est loin de rassurer et tellement naïf.
    La bonne entente réside uniquement dans le fait d’aimer son prochain comme soi-même. Et donc de laisser la liberté à chacun d’avoir sa foi, d’avoir sa liberté de pensée et d’expression. De ne pas penser qu’à partir du moment où on met les pieds quelque part, l’endroit nous appartient ! (suivez mon regard). Et de ne pas chercher à convertir par la manipulation mentale et la contrainte physique celui qui n’a pas la même foi que soi (suivez encore mon regard).

    Répondre
  11. Guy

    6 décembre 2012 à 8 h 39 min

    Pour mon compte, j’ai toujours dit que les autorités Chrétiennes , quelles qu’elles soient étaient incapables de défendre nos principes et notre culture car elles sont trop lâches, et le vainqueur de cette histoire sera l’Islam !

    Répondre
  12. Joseph

    6 décembre 2012 à 8 h 54 min

    Quel rapport y a-t’il entre la lumière et les ténèbres ? L’islam est une religion ” des ténèbres ” , autrement dit une religion satanique. Ce ” mélange ” constitue la ” prostitution ” de l’Eglise chrétienne, c’est une véritable abomination !

    Répondre
  13. Térénia

    6 décembre 2012 à 9 h 51 min

    Ma mère disait “l’enfer est pavé de bonnes intentions” évidemment cette réflexion n’est pas très biblique, toutefois dans le cas présent je trouve qu’elle s’applique très bien ! Encore que, comme bonnes intentions, ce serait plutôt de la démolition programmée (et satanique) de la part de certains responsables d’Eglise….
    Aujourd’hui il y a un certain nombre de clercs dans ce genre là, même si c’est moins voyant !!

    Répondre
  14. SERGIO

    6 décembre 2012 à 10 h 07 min

    Notre église touche le fond ……. pactise avec le diable , d’un coté des chrétiens tués et martyrisés de l’autre on tend la joue ? je suis afligé comme vous tous …… ne pourrai t’on pas faire parvenir une suplique directement au saint pére !!! qu’est ce qu’il fait =) il dort ? que faisons nous ? que faire ????

    Répondre
  15. Térénia

    6 décembre 2012 à 10 h 27 min

    à Sergio
    Non le Saint Père ne dort pas, il fait ce qu’il peut mais ce n’est pas un dictateur….
    Son pouvoir est justement limité par des “gens” de son entourage qui ne cherchent qu’à l’abattre…prions pour lui…et pour l’Eglise….mais il est probable qu’on va connaître des années très noires….parce que notre Saint Père Benoit XVI ne sera pas toujours là…

    Répondre
  16. Arobase

    6 décembre 2012 à 10 h 35 min

    C’est osé, mais pourquoi con ou abominable? Et quel manque de foi que prétendre que l’islam sera vainqueur, alors que le Christ l’est et le sera! Un non-chrétien peut-il oui ou non suivre une messe?
    La seule chose qui me dérange, c’est l’usage d’une langue (l’arabe) que je ne comprends pas. Si j’étais dans une telle assemblée islamo-catho, certes, j’aurais probablement l’impression de ne prier qu’à moitié.
    Sans prêter attention aux commentaires exagérés de cette vidéo (qui prétendent que peu de choses séparent islam et christianisme), et sachant quelle est l’identité du christianisme, et celle de l’islam, je ne vois dans cette assemblée qu’un exemple d’humanité et de paix. L’identité ne peut se priver d’ouverture. Et la communauté musulmane de cette vidéo montre (ce qui est rare) de l’ouverture.
    Le christianisme n’est pas un communautarisme.
    Et je pense que nombre de chrétiens d’Orient voudraient pouvoir vivre cette expérience de rassemblement et de paix.
    Si cette connerie-là pouvait se partager, l’islam pourrait se réformer.

    Répondre
  17. paul

    6 décembre 2012 à 10 h 58 min

    Il faudrait apprendre à la jeune fille interviewée à 2:01 ce que donne la rencontre entre musulmans et chrétiens dans les pays musulmans…
    Depuis la deuxième guerre mondiale, l’occident n’agit plus et regarde, se laisse faire, est le jouet des évènements internationaux : le printemps de Prague, la révolution Irannienne, et j’en passe… Et maintenant? L’islamisation de l’Europe…

    Répondre
  18. Cril17

    6 décembre 2012 à 11 h 14 min

    En complément à la demande de Pagès ( M l’abbé Pagès peut-être ? ) :
    Cher Daniel, pensez à dire à ceux qui voudraient bien vous lire ou vous écouter qu’il existe des laïcs pour qui le salut de l’Eglise ne peut venir désormais ( tout au moins en Occident ) que de la convocation d’un Concile Vatican III, avant qu’il ne soit trop tard !…

    Quant à la question de l’enfer qui a été évoquée dans les commentaires, comment ne pas penser à cette terrible sentence prêtée ( sauf erreur ) à St Jean Chrysostome, selon laquelle l’enfer serait pavé de crânes d’évêques …

    Et à titre de laïc, nous sommes en droit d’exiger qu’on nous rende IMMEDIATEMENT le PATER NOSTER non trafiqué dans son absurde et insupportable version moderne du ” ne nous soumets pas à la tentation ” contre laquelle l’abbé Carmignac et l’abbé de Nantes ont lutté de toutes leurs forces avec le sort que l’on sait …

    Répondre
  19. marie

    6 décembre 2012 à 11 h 14 min

    les catholiques sont-ils invités à célébrer dans la mosquée?

    Répondre
  20. Kerval

    6 décembre 2012 à 11 h 28 min

    Qu’est ce qu’ils doivent rigoler, les muslims, ne nous voir si naïfs ! Eux qui n’ont qu’une seule envie et qu’une seule intention, nous égorger, on ne l’a pas encore compris, ça ??

    On touche le fond, et bientôt on va creuser….

    Répondre
  21. Pasqua

    6 décembre 2012 à 11 h 44 min

    Restons calmes! , c’est dur mais il est important d’informer les chrétiens et particulièrement les catholiques sur le Coran. Il n’y a rien contre les musulmans, mais le Coran, il faut le connaître pour savoir qu’ils boivent “du petit lait”. On se jette dans leurs bras, car on ne prie plus, on ne fait plus d’apostolat, on ne fait plus de prosélytisme ( oh quel gros mot!), on est tiède, et Dieu vomit les tièdes. C’est exacte il y a des choses communes dans les sourates, les premières, avant l’hégire, celles que l’on ressort pour ne pas effrayer les naïfs. Les dernières sourates qui abrogent les premières existent bien et celles- la on n’en parle pas. Nous n’avons pas le même Dieu, car le Dieu de l’Islam parle de tuer, de mentir etc…, le Dieu des chrétien parle d’Amour, aimer son prochain quel qu’il soit. L’hypocrisie fait partie de la loi islamique, on peut le lire dans certaines sourates qui demande de dire oui quand ils sont minoritaires et la charia quant ils seront majoritaires. Ce n’est pas le musulman de la rue qui est enfermé dans cette religion qui est à craindre mais ceux activistes non déclarés qui préparent le terrain. “Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé, c’est à cet amour que l’on vous reconnaitra”. Commandement nouveau. Mais ne soyons pas naïfs, prions et ensuite agissons, le Saint Esprit est là, de quoi pourrions nous avoir peur… C’est par notre amour pour Dieu et envers les autres que nous changerons le monde, en commençons par soi bien entendu!
    C’est l’année de la Foi, alors, avons nous perdu cette foi, non nous devons la fortifier chaque jour avec ténacité.

    Répondre
  22. Michel

    6 décembre 2012 à 12 h 12 min

    … Ou comment se faire “bouffer” par l’islam !

    Ils sont complètements secoués, ces autrichiens !

    Répondre
  23. Jean-M

    6 décembre 2012 à 12 h 42 min

    Esdras 7 : 10 ”car Esdras avait appliqué son coeur à étudier la loi du Seigneur POUR LA METTRE EN PRATIQUE ”…. ceci je crois va dans le sens de beaucoup d’interventions….Je n’ai de conseils à donner ici à personne, je suis interpellé, moi.

    Répondre
  24. tom

    6 décembre 2012 à 13 h 28 min

    C’est le bon vieux message du fameux “vivre ensemble” asséné par toutes nos institutions, politiques ou confessionnelles en europe.
    On pourrait même y souscrire sur un plan théorique, après tout ca serait très bien tout ça. Sauf que la réalité est aux antipodes de ce joli conte. Pour s’en persuader il suffit d’ouvrir un livre d’histoire ou bien de si l’on préfère rester dans le présent de demander aux chrétiens du moyen orient ou d’afrique comment se passe leur coexistence avec leurs homologues musulmans. C’est là que le conte s’arrête…

    Répondre
  25. Gérard (l'autre)

    6 décembre 2012 à 14 h 45 min

    Si ce genre de “rencontre” pouvait faire comprendre aux musulmans que notre religion est plus “honnête” que la leur … je ne suis pas contre !
    Mais je doute qu’ils soient convaincus !
    Il leur manquera toujours le principe de l”amour du prochain “y compris son ennemi” auquel ils ne croient pas !
    Si, par contre, cela donne aux chrétiens une fausse image de l’Islam … alors c’est du suicide !

    Répondre
    • Kerval

      7 décembre 2012 à 17 h 38 min

      Le musulman ne respecte que la force, il faut qu’on se mette ça dans le crâne !

      Plus on est tolérant et avenant avec eux, plus on cède à leurs exigences (alimentation halal, “marché d’hiver”, femmes voilées, salon de l’islam pendant la période de Noël, etc etc…), plus on dépense l’argent du contribuable dans ce qu’on appelle pudiquement la “politique de la ville” …….et PLUS ILS NOUS MEPRISENT ET NOUS EXECRENT.

      Répondre
  26. Pingback: Autriche : les ravages du dialogue islamo-chrétien « Francaisdefrance's Blog |

  27. oizel

    6 décembre 2012 à 15 h 48 min

    Pasqua says:
    6 décembre 2012 at 11 h 44 min
    Restons calmes! , c’est dur mais il est important d’informer les chrétiens et particulièrement les catholiques sur le Coran. Il n’y a rien contre les musulmans,…..
    J’apprécie la sérénité de ce commentaire.
    Notre attention doit se porter sur un point que nous rappelle la première lettre de saint Paul aux Thessaloniciens(3,12-13.4,1-2)Que le Seigneur vous donne , entre vous et à l’égard de tous les hommes, un amour de plus en plus intense et débordant comme celui que nous avons pour vous….
    D’abord “entre vous” , c’est à ce niveau qu’il faut agir car en ce moment il y a le pretre qui fait son one man show à la messe qui se tourne vers les fidèles “donnez- vous un signe de paix “, c’est tout ce qui se passe “entre nous ” pratiquement rien!mon voisin reste un inconnu à la fin de la messe ,c’est frustrant car il y a de nos jours de vrais croyants dans les églises …
    ah les c…qu’attendent-ils pour se lier d’amitié?
    Mais qui lance ce cri? Daniel ?
    Mais non ce n’est pas lui , c’est saint Paul qui gueule après nous!!!
    Lecture conseillée” Faire bouger l’Eglise catholique ” de Joseph Moigt- théologien-

    Répondre
  28. L'indigné

    6 décembre 2012 à 15 h 52 min

    Cet “œcuménisme”est-il sincère ou, plutôt, cache-t-il un calcul (« caresse la main que tu ne peux mordre » dit un proverbe arabe) ?
    Nous avons là une illustration parfaite de l’aboutissement du dialogue entre musulmans et chrétiens d’Europe : la dhimmisation des Européens. Comme les chrétiens ont renoncé à célébrer leurs offices et se mettent aux prières musulmanes, tout ne peut qu’aller bien entre les deux communautés. D’ailleurs, on entend retentir, en fond musical, les prières musulmanes plutôt qu’une pièce d’orgue. Quelle aurait été l’attitude des religieux musulmans face à l’interprétation d’une œuvre de J.-S. Bach ?
    Puisque nous sommes en présence d’une communauté turque, à quand la levée de janissaires autrichiens ? En tout peuple sommeille des traîtres. Quel belle illustration de « co-allah-boration » !

    Répondre
  29. TIARD Martine

    6 décembre 2012 à 17 h 29 min

    Je m’étonne que cela arrive en Autriche. Quoiqu’il en soit, je trouve cela tellement dramatique. Ma première pensée a été : la Saint-Barthélémy…. Un matin nos pauvres chrétiens se retrouveront pieds et poings liés à servir les islamistes. L’amour, la charité, le don de soi, la pardon, d’une part, contre la haine, l’hypocrisie, l’asservissement, l’égoïsme, la vindicte, de l’autre. Je comprends que les Chrétiens tendent la main ces nouveaux venus, mais je ne comprends pas, avec la circulation actuelle des informations, qu’ils ne soient pas plus circonspects envers les islamistes. Je ne peux pas croire que ces prêtres puissent amalgamer de quelque façon que ce soit la Bible et le coran ou de trouver des similitudes entre Dieu et Allah…….

    Répondre
    • Cécilien Pelchat

      6 décembre 2012 à 22 h 53 min

      Voilà les fruits de Vatican II qui a étendu “l’Église“à tous les chrétiens d’abord,puis aux juifs “nos frères ainés“dixit J.P.II. Et aussi ceux de l’oecuménisme qui tend à l’amalgamation de toutes les religions…prélude à la
      venue de l’Antéchrist.

      Répondre
  30. Melmiesse

    6 décembre 2012 à 17 h 50 min

    Ces chrétiens ne connaissent pas leur religion avec la nouvelle évangélisation ce sera peut-être l’occasion pour eux de la découvrir: évangile de Saint Jean: autrefois était le verbe…il s’est fait chair et il a habité parmi nous. ce que les musulmans nient mais que les chrétiens doivent s’enfoncer dans la tête avant de le communiquer aux autres

    Répondre
  31. ansèlme

    6 décembre 2012 à 19 h 30 min

    Le discours sirupeux de cette jeune femme a quelque chose de surréaliste. Un tel degré de naïveté pour ne pas dire de niaiserie est rare. Tout d’un coup certains articles prennent un relief tout particulier. Lire cet article prophétique trouvé dans le site Dreuz.info :
    ” Une Église qui n’a pas le courage spirituel et l’honnêteté intellectuelle de préciser publiquement ce qui est incompatible entre foi chrétienne et islam est déjà dans l’apostasie. Une Église qui préfère s’en prendre à Israël pour masquer son insoluble problème avec l’islam est une Église qui renie sa propre élection puisque celle-ci n’existe QUE parce qu’elle est greffée sur celle du Peuple initialement choisi par Dieu.
    Ce n’est pas en ignorant les obstacles fondamentaux, au nom d’un prétendu dialogue à sens unique avec l’islam, que l’on fait œuvre de vérité. Ce n’est pas en laissant croire qu’avec un peu de bonne volonté, on va exorciser l’inexorable choc des civilisations déjà en cours, et qu’ainsi tout va s’arranger comme par miracle entre chrétiens et musulmans.
    Lorsque l’on découvre avec quelle ferveur les premiers disciples de Jésus Christ défendaient au prix de leur vie la pureté de leur foi judéo-chrétienne devant des contradicteurs païens et des persécuteurs féroces, lorsque l’on constate la lucidité des croyants du Moyen-Age face à la barbarie des agressions mahométanes, on ne peut qu’avoir honte de cette bien-pensance irresponsable. Une couardise effrontée qui méprise les victimes anciennes et actuelles du djihad en ignorant délibérément les incompatibilités irrémédiables entre christianisme et islam. Ce n’est pas du compromis, c’est de la compromission.

    Cette Église-là ne cherche qu’à plaire, pour être dans le vent des illusions altermondialistes et pacifistes, elle vend son âme aux forces obscurantistes, elle met en soldes ses articles de foi essentiels pour charmer ses adversaires, qui n’attendent que le moment propice pour l’exterminer. Cette Église transmute les mystères sacrés en tiède idéologie. Cela s’appelle en langage biblique de la lâche prostitution.
    Au lieu d’affirmer son droit historique à proclamer sa foi à temps et à contre-temps, cette Église de l’interreligieux devient le ventre mou de toutes les confusions à la mode. Une Église à géométrie variable propice à toutes les manipulations.
    Au lieu d’être le bouclier crédible des vraies valeurs au service de tout le peuple de Dieu, et même de l’humanité en quête de dignité, la dérive mortelle qui s’est emparée de ses guides aveuglés en a fait la brèche par laquelle s’engouffrent les bonimenteurs de toutes obédiences.

    De tout ce méli-mélo sentimental et de cette veulerie envahissant l’institution des « croisés », on se frotte les mains à l’ombre des minarets. Car grâce à cette ignorance chrétienne entretenue en matière de coran et de faits historiques sanguinaires, la cause d’Allah progresse à pas de géant. L’islamisation gagne du terrain chez les amnésiques privés de racines bibliques, quand l’on confond aisément foi avec sentimentalisme, respect des autres avec tolérance de tout et son contraire.

    Le coran a prévu cette tétanisation des esprits chez les chrétiens subjugués par son audace conquérante ; une sourate affirme, non sans cynisme : « musulmans, vous trouverez chez les chrétiens des religieux pleins d’humilité qui vous ouvriront la route… ». On sait qu’en milieu musulman on oppose la virilité de la détermination à la féminité de toute attitude conciliante. L’esprit dhimmi en est la parfaite illustration chez certains hiérarques chrétiens !

    En laissant croire que l’islam n’est qu’une religion, les « idiots utiles » de service prêtent donc volontiers leur concours à cette coranisation romantique des esprits, assurant à l’Église du Christ des lendemains catastrophiques.
    On nous raconte par exemple que chrétiens et musulmans sont tous des « enfants d’Abraham », alors que l’Ibrahim du coran n’a rien à voir avec le personnage fondateur dans la Bible. On nous parle sans cesse des « trois monothéismes », alors qu’Allah n’a de toute évidence rien de commun avec le visage du Dieu des Saintes Écritures judéo-chrétiennes.
    Avec un véritable masochisme spirituel, les ténors de ce dialogue de sourds islamo-chrétien nous préparent au pire, accélérant l’effondrement total du christianisme.
    Pourtant, l’urgence des événements – ces signes des temps qu’il faut interpréter avec perspicacité – devrait inciter à affirmer sereinement une claire identité, celle de l’anthropologie biblique, avec la volonté sans faille de distinguer plutôt que d’amalgamer, de dénoncer plutôt que de cautionner.
    Il n’y a pas de dialogue sans réciprocité. Or pour qui connaît la tradition islamique, le mépris des infidèles qui la structure et le prosélytisme obtus qui l’anime rendent impossible toute relation équilibrée et productive entre musulmans et chrétiens. Les tentatives ecclésiastiques effectuées dans ce domaine dans l’espoir naïf d’un vivre-ensemble tournent systématiquement au bénéfice des musulmans, empressés d’engranger à peu de frais de la reconnaissance et de la respectabilité, appréciables pour bétonner leurs objectifs.

    L’islam n’est pas la religion d’un Dieu d’amour, ni la foi de croyants en liberté ; il ne croit pas à un Dieu Père, exècre le Fils, réfute la crucifixion, ignore le péché et la rédemption, méconnaît l’Alliance ; et son Livre est intangible parce que parole d’Allah, y compris dans ses passages les plus haineux, le mot « amour » y est d’ailleurs introuvable !

    L’opération médiatique permanente des nouveaux penseurs de l’islam, soi-disant modernes et plus modérés, ne résiste pas longtemps à une analyse minutieuse de leur propos enjôleur. Et de plus, judéophobie et christianophobie sont consubstantiels à la doctrine mahométane. Relisons ce que dit le grand docteur St Thomas d’Aquin à propos du faux prophète Mahomet et de sa religion artificielle.
    Si les conquêtes musulmanes du passé ont éradiqué d’innombrables chrétientés autochtones, on pourrait penser que les tragédies contemporaines du Soudan, du Nigeria, d’Indonésie, du Proche-Orient et d’ailleurs, ouvriraient les yeux des complices passifs de la fureur islamique. Or, ni les revendications victimaires assourdissantes et invasives des musulmans, ni le fracas quotidien des bombes posées par les moudjahidines, rien de tout cela n’est encore parvenu à éveiller l’attention des somnambules de la foi. Les proies sont comme tétanisées par ce qui va les engloutir.

    Ainsi, le croissant de lune et sa froide lueur se lève sur un monde plongé dans sa nuit de déclin.
    L’ Église supposée sentinelle des nations devant annoncer un monde issu de la Tradition vivante de la Bible n’a plus de voix face au péril montant.

    Nuit du sang innocent versé par les fanatiques, nuit des inconsciences occidentales bercées de niaiseries médiatiques, nuit des avachissements spirituels et des reniements massifs.
    Que le Dieu d’Abraham, d’Isaac, des prophètes d’Israël et de Jésus Christ ait pitié de son peuple en grand danger !

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Révérend Huxley pour http://www.Dreuz.info

    Répondre
    • oizel

      9 décembre 2012 à 12 h 24 min

      Cet exposé est très instructif et confirme que le Coran s’oppose au christianisme.
      Cependant nous n’avons pas besoin des musulmans pour courir à notre perte; la déchristianisation est en marche et notre attention doit porter à 100% sur la “nouvelle évangilation” bientot il n’y aura plus de pretre meme en Autriche…
      L’AED (Aide à l’Eglise en Détresse) a sorti les “Actes du colloque de l’AED”du 9 novembre 2011 dont le titre est explicite: “le christianisme aura-t-il encore sa place en Europe?”
      Dans ce site ” christianophobie”, je suis à contre courant car le principe est de crier au scandale dès que l’on trouve une paille dans l’oeil de son prochain pourtant nous avons une poutre dans le notre…
      Michel Desmuget l’a trouvée et l’a mise en évidence scientifiquement en analysant des milliers d’études dans son livre” TV lobotomie “.
      Je suis convaincu que le Père Zanotti-Sorkine fait erreur en culpabilisant les pretres, que le siècle des lumières n’explique pas ce phénomène qui date de l’apparition de la TV et Mgr Barbarin a raison d’affirmer que cette apparition a provoqué la disparition du riteul familial de la prière du soir.
      Si Jean Baptiste revenait, il hurlerait: ” Convertissez-vous et cassez votre télévision!!!!!!!!!!!!!!!!!”
      Le cardinal Lustiger en convertissant le cathodique en catholique fut un prophète du XXe siècle. J’ai vécu sans TV ; à mes 5 enfants , je payais les abonnements à Bayard, j’avais confiance dans l’écriture chrétienne de ces magazines.
      Attention, attention, pas si facile cette conversion,Desmuget déclare que c’est un combat perdu d’avance; c’est faux si on s’y met tous!

      Répondre
      • sanchez

        10 décembre 2012 à 10 h 52 min

        le christianisme n’est pas en panne, certes la vie trépidante actuelle, les loisirs passent avant tout et les églises sont parfois un peu vides, cela désole, mais le fait de dire”croyant mais non pratiquant” par certains est exact, les baptêmes sont toujours aussi demandés même par les adultes et cela fait chaud au coeur, ce qui est aussi désolant c’est de voir les hautes autorités catholiques qui cherchent à nous persuader que l’islam est une religion monothéiste comme la nôtre alors que les musulmans croient presque plus en leur prophète qu’en Dieu lui même; j’ai cherché la biographie de Mahomet, mis à part qu’il était orphelin de père et de mère à l’âge de neuf ans et élevé par son oncle qui rançonnait les riches marchands sur les routes et lui apprenait comment faire, cela n’est pas rassurant, certes, il a pu faire peut-être de bonnes choses plus tard, mais pourquoi ont-ils décidé que le coran était incréé , alors que ce n’est qu’un livre comme notre bible, ils ont décidés cela en gardant la partie la plus dure à garder, non, ce n’est pas une religion d’amour mais parmi eux il y en a des bons qui souffrent aussi et ne peuvent rien faire car pas assez nombreux pour changer les choses.

        Répondre
  32. Colombe

    6 décembre 2012 à 23 h 15 min

    Voici les images parfaites de ce que désire le démon : Un mélange contre-nature du mensonge et de la Vérité !
    Beurk !!!

    Répondre
  33. Michèle

    7 décembre 2012 à 0 h 17 min

    Ces malheureux ont pris un court jus dans les soubassements! Mais ne nous illusionnons pas : si quelque curé progressiste frappadingue prenait une initiative de ce genre chez nous, il n’aurait pas de peine à remplir son église, je le crains.

    Répondre
  34. un publicain

    7 décembre 2012 à 7 h 53 min

    Un publicain

    Il y a quelque chose de surréaliste dans cette vidéo au message consensuel. On est atterré par l’ignorance crasse de cette jeune femme en matière religieuse qui s’exprime sur un ton sirupeux, sans compter le langage sucré de ce musulman turc. Le plus cocasse c’est cette phrase du porte-parole de l’église catholique autrichienne à la fin de le vidéo disant que “toutes les religions parlent de la règle d’or : traite les autres comme tu voudrais qu’on te traite” . On voit qu’il a beaucoup étudié le coran et les hadiths (lol). Dans le même temps on apprend qu’en Belgique deux des représentants du parti ISLAM qui prône l’instauration de la charia ont été élus et installés en fonction. Décidément l’ Europe va mal.
    Le pasteur américain David Wilkerson dans son livre “La vision” avait prophétisé qu’à la fin des temps se mettrait en place une super-église oecuménique mondiale qui englobera probablement plusieurs religions. Mais lisez plutôt :
    ” Je vois une “Super-Eglise” mondiale se former par l’union de protestants libéraux œcuméniques et de catholiques romains qui se donneront la main politiquement, provoquant ainsi l’avènement d’une des plus puissantes forces religieuses du monde. Cette “Super-Eglise” ne sera spirituelle que de nom; elle fera librement usage du nom de Jésus-Christ, alors qu’en fait, elle revêtira dans bon nombre de ses activités un caractère antéchrist. …” .
    “Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende”.

    Répondre
  35. C.B.

    7 décembre 2012 à 15 h 04 min

    C’est curieux: dans cette vidéo on n’entend pas le son de l’orgue, il serait pourtant étonnant qu’il n’y en ait pas dans cette cathédrale.
    Pas entendu non plus de prière connue, en latin ou en allemand: le credo, ou pourquoi pas une prière chanté, par exemple le “Salve Regina”.

    Répondre
  36. oToulouse

    8 décembre 2012 à 13 h 55 min

    On appelle ca des collabos, c’est tout !

    Répondre
  37. Rosaly

    8 décembre 2012 à 15 h 38 min

    Une telle naïveté, un tel aveuglement sont en effet ahurissants et dénotent bien d’une ignorance totale du coran et de l’idéologie islamo-nazie qu’est l’islam. Pourtant, les Autrichiens devraient se souvenir de leur histoire !

    Ces prélats, inconsciemment ou pas, se prostituent à l’islam. A se demander s’ils ont lu le coran?

    Le dialogue interconfessionnel est un leurre, car pour un musulman, il n’y a qu’une seule “religion” l’islam. De nombreux militants chrétiens s’imaginent en effet retrouver dans l’islam leurs propres valeurs, en toute sincérité mais en totale incompétence. Car les termes-clés en arabe de la religion de Mahomet ne peuvent pas trouver d’équivalent dans le registre judéo-chrétien, l’islam ne se situant pas sur le terrain biblique. Peu de chrétiens sont conscients du sens de l’expression « Allah ou akbar clamée lors de l’appel à la prière mais aussi lors d’assassinats ou d’attentats. Cette phrase répétitive ne signifie pas de manière bucolique « Ah ! Que Dieu est grand ! », mais de manière polémique : « Allah est le plus grand ! », ce qui est évidemment une revendication à placer l’islam comme supérieur à toutes les autres croyances. « Vous êtes la meilleure communauté au monde ! » dit le coran aux musulmans. C’est cette visée qui les incite à construire des minarets plus élevés que les clochers des églises ou à imposer leurs coutumes en terres anciennement chrétiennes.

    Le « messie » des musulmans n’est pas le Jésus des Chrétiens.

    L’Îsâ du Coran n’est pas le Jésus des Evangiles. Jésus a annoncé la venue de faux prophètes après lui, donc Mahomet en est un ! Le Jésus-Isâ du Coran répudie ses adeptes, les Chrétiens, en les accusant d’avoir faussé les Ecritures. Le Coran rejette un Christ crucifié, comme il refuse un Christ ressuscité : pour lui, Jésus n’est qu’un prophète. Le Jésus des Evangiles est la base sur laquelle le christianisme s’est développé. Le Coran a islamisé Jésus et en a fait un prophète musulman, qui aurait prêché le Coran, bien avant son invention !!! En le transformant de la sorte, l’islam détruit le christianisme et s’attribue son histoire. Idem avec le Judaïsme.

    L’Îsâ du Coran est un duperie, destinée à séduire les crédules occidentaux pour qu’ils acceptent l’idée que l’islam est une religion, au même titre que le Judaïsme et le Christianisme. Ce qui est absolument erroné ! En effet, pour l’islam, le Coran est la révélation dictée mot à mot par Dieu et fait donc loi, et la Torah et les Évangiles seraient des sortes de « pré-Coran », dont les textes auraient été altérés et dévoyés par les Juifs et les Chrétiens, selon les propos dictés par Allah à Mahomet. Facile comme justification pour rejeter la Bible dont le Coran n’est, en fait qu’un vulgaire plagiat, agrémenté de légendes et d’histoires arabes.

    La vision Coranique du retour d’Issa à la fin des temps s’est inspirée de l’Apocalypse de St Jean, mais en l’adaptant en leur faveur. Issa reviendra pour tuer les Juifs et les Chrétiens et établir l’islam à la surface de la terre, abattre les croix, puis mourir. Joyeuse perspective à la mahométane !

    Voici le hadith qui parle du retour d’Issa :

    « Abu Hurairah (ra) a rapporté : “Le Prophète, que la paix soit sur lui, a dit: “Il n’y a aucun prophète entre moi et lui, ‘Isa, que la paix soit sur lui. Il descendra (sur terre). Quand vous le verrez, vous le reconnaîtrez: un homme de taille moyenne, aux cheveux rougeâtres, portant deux vêtements de couleur jaune claire, qui a l’air comme si les gouttes tombaient de sa tête alors que ses cheveux ne sont pas mouillés. Il se battra contre les gens pour la cause de l’Islam. Il cassera la croix, tuera le porc et abolira la jizyah. Dieu anéantira toutes les religions sauf l’Islam. Il détruira le Dajjal et vivra sur terre pendant quarante ans et ensuite il mourra. Les musulmans prieront pour lui.” (Abu Dawud). »

    Ce qui est absolument en contradiction avec les Evangiles !

    Par ailleurs, les versets bénéfiques de la Mecque sont utilisés pour rassurer les autorités des pays occidentaux et séduire les infidèles, alors que les versets de Médine, guerriers, belliqueux, et qui abrogent les précédents, sont enseignés par les islamistes pour conditionner les soldats d’Allah à commettre des attentats au nom de l’islam.

    Certains, opposés au fanatisme et à la violence, se réclament de l’islam de la Mecque, plus tolérant, mais ils risquent d’être frappés d’accusation de déviation ou d’innovation, punissable de mort. Pour permettre à l’islam d’évoluer, le principe de l’abrogation devrait être supprimé, mais les musulmans éclairés, qui en font la proposition, le payent de leur vie, car ils sont déclarés coupables d’apostasie.

    Anne Marie Delcambre explique très bien la nécessité de tenir compte de ce principe de l’abrogation :

    « Il faut donc avoir cette règle de l’abrogation à l’esprit lors de toute discussion au sujet de l’islam, que ce soit avec des gens qui l’ignorent et à qui il faut alors l’expliquer, ou avec des gens qui la connaissent mais comptent sur notre ignorance pour avancer leurs pions et nous induire en erreur…

    Un cas d’école à connaitre absolument.

    Il est utilisé par les propagandistes musulmans pour nous faire croire que l’islam est tolérant, c’est le célèbre verset 256 de la sourate 2 qui dit: « Nulle contrainte en religion. » Il est censé nous laisser croire que l’on peut entrer ou sortir de l’islam librement.

    Certes c’est un verset médinois qui n’en n’est pas moins abrogé par un autre verset médinois ultérieur le non moins célèbre verset de la dhimmitude numéro 29 de la sourate 9 :

    « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés.» »

    L’islam est la seule” religion” conçue dans un but exclusivement politique, soit la conquête et la domination. La politique est l’ingrédient principal de l’islam, ce qui en fait une idéologie socio-politique enrobée de religieux. Il est inconcevable, de par la nature même de l’islam, qu’il y ait une séparation entre le temporel et le spirituel, ce qui explique l’impossibilité pour cette idéologie de s’adapter à nos démocraties laïques.

    Malheureusement, nombreux sont les Chrétiens qui, par ignorance, renient le Christ en s’alliant à ceux qui nient Sa Divinité et persécutent leurs frères en terre d’islam , sans aucune pitié, interdisent, brûlent et détruisent les églises et les Bibles.

    Si par malheur, les musulmans devenaient un jour majoritaires en Occident, les “modérés” actuels dévoileraient leur véritable nature et les Chrétiens d’Occident connaîtraient le même sort que leurs frères d’Orient et d’Afrique. Respecter l’autre, en tant qu’individu, oui, mais se laisser aveugler par l’islam, non!

    Répondre
    • oizel

      9 décembre 2012 à 12 h 01 min

      Cet exposé est très instructif et confirme que le Coran s’oppose au christianisme.
      Cependant nous n’avons pas besoin des musulmans pour courir à notre perte; la déchristianisation est en marche et notre attention doit porter à 100% sur la “nouvelle évangilation” bientot il n’y aura plus de pretre meme en Autriche…
      L’AED (Aide à l’Eglise en Détresse) a sorti les “Actes du colloque de l’AED”du 9 novembre 2011 dont le titre est explicite: “le christianisme aura-t-il encore sa place en Europe?”
      Dans ce site ” christianophobie”, je suis à contre courant car le principe est de crier au scandale dès que l’on trouve une paille dans l’oeil de son prochain pourtant nous avons une poutre dans le notre…
      Michel Desmuget l’a trouvée et l’a mise en évidence scientifiquement en analysant des milliers d’études dans son livre” TV lobotomie “.
      Je suis convaincu que le Père Zanotti-Sorkine fait erreur en culpabilisant les pretres, que le siècle des lumières n’explique pas ce phénomène qui date de l’apparition de la TV et Mgr Barbarin a raison d’affirmer que l’apparition de

      Répondre
  38. lemmy

    8 décembre 2012 à 21 h 15 min

    Je pense que je mettrai moi-même le feu à la cathédrale car des imans y prêchent. La cathédrale a été souillé par les adorateurs du démon! N’oubliez pas que nous suivons Christ qui a donné sa vie pour tous les hommes, et qu’eux suivent un homme qui a exterminé des peuples entiers y compris des apôtres (à la Mecque et ailleurs). Le choix a été fait par les musulmans en reconnaissant leur prophète assassin comme la voie a suivre. Ils ont rejetés Dieu. Le verdict est sans appel! Le plus dur c’est de convaincre nos frères et sœurs de leur aveuglement! Je m’efforce de prêcher dans ce sens, mais il ne faut surtout pas choquer les mentalités des personnes en orbite autour d’une utopie du style ” on est tous frères et sœur”! Surtout qu’il y a peu de monde dans nos églises, même orthodoxe comme la mienne! Père Pagès, puisque vous êtes là, je vous pose la question: si ils ont abandonnés Dieu, et que nous pouvons sauver des vies innocentes, pouvons nous commettre l’irréparable en sacrifiant nos âmes pour sauver nos frères, c’est à dire en supprimant la menace?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3520 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter